0670230038

Il est important de bien sélectionner votre éditeur, au moins pour trois raisons. Je parle d’éditeur à compte d’éditeur et non d’éditeur à compte d’auteur*.

Pourquoi sélectionner le bon éditeur du premier coup ?

Première raison : vous gagnez un temps précieux

Généralement, les éditeurs à compte d’éditeur demandent à recevoir les manuscrits par la poste. Les délais sont souvent longs, deux à trois mois avant d’avoir une réponse négative ou … (super) positive. Il est donc préférable d’envoyer votre tapuscrit à plusieurs éditeurs en même temps (5 ou 6). Si vous n’envoyez pas votre récit au bon éditeur, ce sera un coup d’épée dans l’eau et du temps perdu.

Deuxième raison : vous économiserez de l’argent

Si vous envoyez votre tapuscrit à 5 éditeurs, vous devrez faire autant de photocopies. Les photocopies ne sont pas données et vous aurez fait ce travail pour rien. De l’argent dépensé en pure perte.

Troisième raison et la plus importante :  vous multipliez vos chances d’être publié.

Een envoyant votre tapuscrit aux bons éditeurs, autrement dit ceux qui peuvent être intéressés par votre type d’ouvrage.  Avouez que ce serait dommage d’envoyer un récit de vie à une maison d’édition spécialisée dans les recettes culinaires ou un roman érotique à une maison d’édition spécialisée dans les ouvrages religieux.

Parfait, mais comment sélectionner le bon éditeur ?

C’est une question essentielle et pour une fois la réponse est toute simple.

En réalité, pour choisir l’éditeur susceptible de publier votre tapuscrit, vous avez deux étapes :

Étape 1 : vous vous rendez dans une librairie

Muni(e) d’un crayon et d’un papier, vous vous rendez dans une librairie ou dans la bibliothèque de votre ville. Vous fouillez dans les rayons à la recherche des ouvrages qui traitent le même thème que le vôtre.  Vous prenez le livre en main et vous notez le nom de l’éditeur. Ainsi, vous récolterez plusieurs noms d’éditeur susceptibles de publier votre livre.

Si vous habitez au fin fond de la campagne et que vous n’avez pas de librairie à proximité, rendez-vous sur internet et faites la même chose sur la grande librairie virtuelle Amazon. Ce sera encore plus facile pour vous de repérer les ouvrages qui vous intéressent grâce au classement très rigoureux par rubriques.

Étape 2 : vous vous rendez sur internet

Si vous avez bien fait votre travail (sourire), j’imagine que vous ressortirez de la librairie avec un papier sur lequel vous aurez griffonné les noms de quelques éditeurs.  Très bien, mais votre travail ne s’arrête pas là. Installez-vous devant votre ordinateur pour partir à la recherche des sites internet de ces éditeurs. Aujourd’hui, rares sont les maisons d’édition qui n’en ont pas. Sur leurs sites, vous vérifierez que vous ne vous êtes pas trompé en regardant leurs récentes publications d’ouvrage. Vous verrez également la marche à suivre pour leur soumettre votre manuscrit. Au besoin, si certaines clauses ou conditions ne vous semblent pas claires, appelez l’éditeur, s’il est sérieux, vous trouverez toujours à l’autre bout du fil une personne pour vous conseiller. Bien sûr, sur le site, vous trouverez également les coordonnées exactes de la maison d’édition pour un envoi par la poste.

Et maintenant, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne publication et tout le succès que votre ouvrage mérite !

​10 erreurs à éviter pour publier mon livre !

Téléchargez gratuitement ces 10 conseils et tenez-vous régulièrement informé(e) sur les meilleures façons de publier.

* Pour rappel, les éditeurs à compte d’éditeur (éditeur traditionnels) ne vous font rein payer pour publier votre livre et ils vous reversent des droits d’auteur. Quant aux éditeurs à compte d’auteur, vous les reconnaîtrez facilement, car ils vous demanderont toujours de l’argent pour publier.

Photo by João Silas on Unsplash

accumsan Donec sem, vulputate, dictum libero