interview auteure d'une autobiographie

« À fleur de cœur » est le titre du livre écrit et publié par Murielle Losier Michaud, auteure canadienne qui réside dans le Nouveau-Brunswick. Elle l’a rédigé en cinq parties composées d’histoires qui ont marqué certaines étapes de sa vie. Malgré les épreuves rencontrées sur son chemin, Murielle nous délivre un message positif susceptible de redonner courage à tous ceux qui se heurtent aux difficultés de la vie. Passionnée par la littérature, elle anime au Canada des groupes pour aider de futurs auteurs à écrire leur autobiographie.

En quelques mots ou quelques lignes, pouvez-vous nous dire quel est le contenu de votre livre ?

Vous y trouverez ce qui a marqué mon enfance comme dixième d’une famille de douze enfants. Vous me rencontrerez dans mon rôle d’épouse et de mère de famille. Bien que je connaisse le bonheur d’être mère, je vivrai des années sombres où je frôle le suicide. Suite à une longue thérapie, je connaitrai une période d’épanouissement personnel très positif. Ma vie connaîtra un très grand tournant alors qu’à l’aube de mes cinquante ans, je laisserai ma région pour un nouveau départ loin de tout. En conclusion je vous offre ma définition du bonheur.

Pourquoi avoir décidé de raconter votre histoire ?  

Afin de laisser un héritage à mes descendants, afin qu’ils connaissent leurs racines et mon histoire.

Est-ce que cette décision relève d’une longue réflexion ou d’un coup de cœur ?

J’avais souvent pensé écrire et je remettais toujours à plus tard. Lorsque j’ai entendu parler d’un groupe d’écriture alors là ça été un vrai coup de cœur.

 « À fleur de cœur », pourquoi avoir choisi ce titre ?

Un peu comme l’expression, à fleur de peau, mais dans le sens plus profond. On peut avoir des émotions à fleurs de peau, mais ceux que j’exprime dans mon récit sont à fleur de cœur.

Combien de temps avez-vous mis à l’écrire ?

Cela m’a demandé cinq ans.

Avez-vous connu des moments de découragement ?

Non je dirais que le fait de faire partie d’un groupe a été un point fort afin de garder la motivation.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour vous ?

Revivre les moments intenses de ma vie. Comme je suis une personne d’une grande sensibilité, certains chapitres me ramenaient dans des moments sombres et me demandaient beaucoup de courage pour les livrer de façon à garder mon authenticité.

Malgré les épreuves que vous avez traversées, vous en retirez du positif. Quel message d’espoir avez-vous voulu délivrer ?

La confiance en la vie. Le bonheur est toujours là en nous. Il peut parfois être englouti sous la poussière aveuglante qui se soulève de notre route, mais il attend calmement et patiemment la guérison de nos blessures pour reprendre tout son élan.

Sur le plan personnel, quels bénéfices vous a apportés l’écriture de cet ouvrage ?

Cette expérience a débuté comme une simple aventure pour devenir une passion. Cela m’a permis d’immortaliser mes plus beaux moments et de mettre un baume sur les plus tristes. L’écriture a été pour moi une excellente thérapie. De plus je suis devenue animatrice de groupe et j’éprouve une très grande satisfaction à guider les autres vers la réalisation de leur autobiographie.

Comment votre récit a-t-il été reçu par votre entourage proche ?

Il a été vu comme un bel héritage à laisser, un hommage à mes ancêtres en plus d’avoir éveillé de nombreux souvenirs d’une époque révolue.

Vous avez publié votre livre, comment a-t-il été accueilli par le public ?

Le public a bien réagi et j’ai été surprise par le nombre de personnes que mon histoire a touchées : certains par les nombreux souvenirs éveillés en eux, d’autres par le message qu’ils y ont trouvé.

Avez-vous toujours eu l’intention de le publier ou cette idée est-elle venue plus tard ?

Au début je ne voulais pas penser à cela. C’est avec les partages de mes écrits à l’intérieur du groupe que je pris confiance en moi  et que naquit le désir de publier un jour. J’ai fait une première expérience de publication avec le groupe, en participant à un collectif. Une fois devenue animatrice ce désir est devenu plus grand puisque je savais que je serais en mesure de mieux guider les autres après avoir fait ma propre expérience comme auteur.

Quel a été votre parcours pour trouver un trouver un éditeur ?

Je l’ai soumis à un éditeur qui était venu rencontrer notre groupe d’écriture et nous donner de précieux conseils afin de se préparer à l’édition. J’avais confiance en son expertise et ce fut une belle expérience.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite raconter son histoire dans un livre ?

Lorsque le désir d’écrire est là, on a ce qu’il faut pour commencer une belle aventure. Je crois que toute vie mérite d’être écrite et que dans notre authenticité, nous portons tous un message à transmettre.

 Si on veut se procurer votre livre, où peut-on le trouver ?

En librairie : Les Éditions de la Francophonie. 55, rue de l’Eau-Fraîche
Lévis QC G6V 6T9. Canada.
Téléphone : 418 833-9840
Courriel : ediphonie@gmail.com

NB : vous avez écrit un récit de vie, une autobiographie, vous avez raconté votre histoire dans un livre, peu importe que votre ouvrage soit publié ou non  ! Vous aimeriez que je vous interviewe ? Merci de me contacter en vous rendant dans la rubrique “contact” du blog.

formulaire capture

Téléchargez gratuitement le guide "Conseils pour écrire, mettre en page, imprimer et publier mon livre"

et recevez régulièrement mes conseils sur l'écriture d'un livre.
x