5838064-0

 (Cet entretien audio a été réalisé au téléphone. Pour une meilleure écoute, il est préférable d’utiliser des écouteurs.)

Pour entrer en contact avec Marie-José : mariejose.34@live.fr

EXTRAIT :

“Le plus dur pour moi a été de lui donner la permission de mourir. Elle avait attendu que je sois guérie pour s’en aller. Je l’ai compris à travers son sourire. C’était comme si elle attendait que je lui dise : maintenant tu peux partir, ne t’inquiète pas pour nous, je m’occuperai d’Indiana.

Séverine est venue me tenir compagnie pendant toute la matinée. J’ai appelé Indiana pour lui dire de ne pas aller à l’école ce matin car sa maman était très fatiguée. Je n’ai pas eu le cœur de lui dire la vérité.

Téléchargez gratuitement le guide "Conseils pour écrire, mettre en page, imprimer et publier mon livre"

et tenez-vous régulièrement informé de la parution des nouveaux articles.

Aujourd’hui, Kristel est toujours là. Elle est avec moi, à tout moment. Je ressens sa présence et je me confie à elle lorsque j’ai besoin d’une réponse, d’une solution à un problème. Elle a été enterrée au cimetière de saint Xist dans la commune de la Tour-sur-Orb, auprès de mon père et de mon frère. Lorsque je m’y rends, j’ai l’impression d’entendre sa voix. Elle me réconforte. Je me ressource.”

Préface

 J’ai écrit ce livre

 Pour rendre hommage aux êtres qui me sont chers et qui ont disparu,  leur dire tout mon amour 

Pour me détourner de mes blessures, de mes manques afin de continuer à vivre, à me battre …

Pour témoigner d’une époque, de l‘évolution d’une société, des mentalités, du progrès des techniques…

Pour m’inspirer de l’exemple de mes parents et grands-parents, renouer avec leurs valeurs.

Pour retrouver mes origines, mes racines en faisant mienne cette maxime : si tu ne sais plus qui tu es, regarde d’où tu viens !

Marie-José Anton

 Pour vous procurer le livre (7€90 + frais d’envoi), adressez-vous directement à l’auteur : mariejose.34@live.fr

***

   Ce livre a été écrit à partir d’entretiens téléphoniques.  Nous avions des rendez-vous le soir, après le dîner, pour un entretien d’une heure. Marie-José m’a fait entièrement confiance tout au long de la réalisation du livre. Je n’étais que son interprète, ma mission était de traduire sa sensibilité sur le papier le plus fidèlement possible.

Certes, dans son récit, il y avait de la tristesse et des larmes, comment en serait-il autrement, mais il y avait aussi des moments de bonheur. Il nous arrivait de sourire et même de rire. Et j’attendais avec impatience la suite de son histoire.

Marie-José et moi, nous avons fait ce long voyage ensemble sans jamais nous rencontrer.  Nous ne nous connaissions que par la voix. Je n’ai découvert son visage qu’à la fin du récit lorsque j’ai reçu une photo.Et encore cette photo était prise de si loin que je l’apercevais à peine.

Mais nous avons bien l’intention de nous rencontrer lorsque je descendrai vers le soleil. Alors, je lui réserverai ma première visite.

Merci à Marie-José pour ces moments partagés et sa grande confiance.

Patrick du Boisbaudry

 
formulaire capture
 

e0efea8162a86181a5c4ae6b9a1656120000000000000000000000