Trouver du temps pour écrire un livre

« J’aimerais écrire un livre, mais par manque de temps, je repousse indéfiniment ce projet ! » C’est une réflexion que j’entends régulièrement. Faut-il se rendre dans le désert ou séjourner dans un monastère pour pouvoir enfin se lancer dans l’écriture d’un livre ? Non, ce n’est pas indispensable. Faut-il se mettre la pression, sacrifier des loisirs ? Pas davantage. Heureusement, il y a bien plus simple et je ne parle pas de baguette magique, mais de solutions concrètes. Celles que je vous propose sont tirées de mon expérience, je les ai testées auprès de mes clients et bien sûr je les utilise pour moi-même. J’espère qu’elles vous permettront de voir bientôt la réalisation de votre projet d’écriture. En tout cas, je vous le souhaite.

Avant de chercher du temps pour écrire, posons-nous deux questions essentielles.

Est-ce qu’écrire est vraiment une priorité pour moi ? Il est important de répondre sincèrement à cette question. La réponse vous permettra de tester votre véritable motivation.  Car sans motivation, on a aura beau chercher dans son emploi du temps, on ne trouvera jamais de créneau disponible. Cela me rappelle un souvenir d’enfance. Lorsque je rentrais de l’école, je n’avais jamais le temps de faire mes devoirs, mais je trouvais toujours le temps de jouer.  Les adultes ont aussi toujours tendance à repousser pour manque de temps ce qui n’est pas agréable comme les démarches administratives ou certaines corvées ménagères.

Est-ce que c’est vraiment le manque de temps qui me bloque ?  Est-ce que ce ne serait pas un simple prétexte qui cacherait une autre difficulté, une peur par exemple, celle de ne pas y arriver. Lorsque je travaillais dans la communication d’entreprise, il y avait des projets pourtant très intéressants que je repoussais indéfiniment prétextant le manque de temps. Finalement, je les faisais à la dernière minute. J’ai pris conscience que cette attitude était dictée par un manque de confiance, souffrant de « perfectionnite » (ne cherchez pas ce mot dans le dictionnaire, il n’existe pas) aigüe, je craignais de ne pas être à la hauteur pour réaliser ce projet. Lorsqu’on décide d’écrire un livre, on peut aussi éprouver le même genre de crainte (au nom de quoi te prends-tu pour un auteur ?) et repousser indéfiniment l’écriture sous prétexte d’un manque de temps.

 

3 conseils pour trouver du temps ?

Maintenant que vous avez répondu à ces deux questions et que vous en avez conclu que c’est vraiment le manque de temps qui vous fait défaut, voyons quelles solutions vous permettront d’en dégager.

  • Examinez votre emploi du temps et voyez ce que vous pouvez supprimer.

Je vous suggère de classer vos activités en 3 catégories : indispensables, essentielles et peu importantes.

  • Les activités indispensables

Exemples : Vous rendre au travail, faire à manger, dormir, coucher les enfants, etc. Ces activités ne sont peut-être pas toutes passionnantes, mais elles sont indispensables, incontournables. Il est très difficile de s’en passer.

  • Les activités essentielles

Exemples : faire du sport, voir des amis, lire régulièrement, chanter dans une chorale, etc. Ces activités ne sont pas indispensables. Certes, pour vivre, vous pouvez vous en passer, mais elles sont essentielles dans la mesure où elles contribuent à votre équilibre personnel, à votre bien-être. Comme nous l’avons vu tout à l’heure, il n’est pas question de se mettre la pression, de supprimer ses loisirs pour dégager du temps pour écrire.

  • Les activités peu importantes

Exemples : zapping sur le programme tv, zapping sur l’ordinateur, etc. C’est le genre d’activités à la fin desquelles vous vous dîtes : oh, zut, j’ai encore perdu tout mon temps pour des c…. ! Généralement vous jurez qu’on ne vous y reprendra plus. Eh bien, comme vous vous en doutez, c’est dans ce créneau que vous allez trouver du temps pour écrire.

  • Renforcez votre motivation

La recette est simple : plus votre motivation sera grande, plus vous trouverez du temps pour écrire. C’est presque mathématique. On trouve généralement du temps pour ce qui nous passionne. Alors, comment renforcer votre motivation ?

  • Prenez la véritable mesure des bienfaits de l’écriture. Non je n’ai pas peur des mots, vous ne serez plus jamais la même personne après avoir écrit un livre. J’ose même parler d’une transformation intérieure. Écrire, c’est une forme d’accomplissement. De plus, c’est une excellente manière de prendre du recul sur sa vie. Enfin, lorsqu’on a des choses lourdes à déposer sur le papier, cela peut être une excellente thérapie. Autrement dit, vous allez peut-être sacrifier un peu de votre temps personnel, mais les bénéfices seront très importants. Alors, le jeu en vaut la chandelle.
  • Considérez l’écriture comme un vrai travail. Fixez-vous des horaires réguliers, des objectifs et ne vous laissez pas distraire par votre entourage ou votre environnement. Cela implique beaucoup de rigueur et de discipline, mais vous obtiendrez des résultats encourageants.
  • Cernez avec précision votre projet d’écriture. Où allez-vous ? Pourquoi écrivez-vous ? Pour qui écrivez-vous ? Si vous ne parvenez pas à répondre à ces questions, vous risquez de naviguer dans le flou et de vous décourager très vite. Il n’y a rien de plus déstabilisant que de ne pas savoir où l’on va.
  • Fixez-vous des objectifs, un calendrier, mais surtout cochez en vert ou en rouge les étapes que vous avez déjà franchies. Rien de plus stimulant !
  • Augmentez l’efficacité de vos séances d’écriture

Autrement dit, écrivez plus de pages en moins de temps. La raison est simple : si vous écrivez en 1 heure ce que vous écrivez habituellement en 2 heures, il vous sera plus facile de trouver 1 heure que 2 heures dans votre emploi du temps.

Voici quelques conseils pour être plus efficace :

  • Faites de l’écriture un rituel. Le rituel permet de quitter le monde quotidien pour entrer dans une bulle de concentration. Pensez au rituel du coucher pour le petit enfant : histoire, chanson, horaire régulier, doudou, etc. Il trouvera plus facilement le sommeil grâce à cette habitude. Même chose pour les adultes. Peut-être faites-vous partie de ces personnes qui doivent lire le soir dans leur lit, ne serait-ce que dix minutes, pour parvenir à s’endormir. Même chose pour l’écriture, si vous écrivez toujours de la même manière, au même endroit, à la même heure, dans le même décor, votre cerveau percutera et l’inspiration vous viendra plus facilement.
  • N’écrivez pas en coup de vent, sauf pour noter des idées ou si vous écrivez un journal intime. J’entends parfois certains conseils : écrivez dix minutes par jour, ce sera toujours ça de pris. Je ne partage pas ce point de vue. Lorsqu’on écrit un livre, il est préférable d’avoir au minimum 1 heure devant soi. Mieux vaut écrire 1 heure par semaine que 10 minutes tous les jours, c’est du moins mon avis pour faire un travail sérieux.
  • Choisissez bien votre environnement. Que vous écriviez chez vous ou à l’extérieur, choisissez un lieu qui a de bonnes ondes, où vous vous sentez bien.
  • Veillez à ne pas être dérangé. Mettez votre téléphone en mode avion, déconnectez-vous d’internet, etc. Prévenez votre entourage pour que personne ne vous dérange. Si vous ne trouvez pas de tranquillité suffisante chez vous, il y a des lieux propices à l’écriture : bibliothèques, salles d’archives (on entend les mouches voler !), etc.
  • Faites-vous aider par votre entourage, famille ou amis. Sans qu’ils vous mettent pour autant la pression, ils pourront vous demander où vous en êtes, si cela se passe bien. Cela pourra vous stimuler.

 

Patrick du Boisbaudry

Conseils pour écrire une autobiographie

ffe59962d43dc7e6852cb47c64dd07a4______________
close


Téléchargez gratuitement le guide "Conseils pour écrire, mettre en page, imprimer et publier mon livre"

et tenez-vous régulièrement informé de la parution des nouveaux articles.