Pauline

Coup de cœur, coup de gueule, espoir, désespoir … Créé en janvier dernier, le site Raconterlavie (filiale du Seuil) accueille vos peines, vos colères, vos révoltes, vos doutes, mais aussi vos joies, vos moments de bonheur … Sur cet espace réservé à la publication de vos propres textes, vous rejoindrez une véritable communauté d’auteurs et de lecteurs. Pierre Rosanvallon, initiateur du projet, donne le ton : « Notre ambition est de répondre au besoin de voir les vies ordinaires racontées, les voix de faible ampleur écoutées, la réalité quotidienne mieux prise en compte ». Pauline Miel, web éditrice du site, a bien voulu répondre à mes questions.

Quel est le principe de « raconter la vie » ?

Nous considérons que chaque existence a son intérêt propre, que rédiger le récit de soi-même a une vertu thérapeutique. Se raconter, c’est indéniablement exister, surtout quand on intègre son texte dans un récit collectif. Au point de vue éditorial, nous avons eu la volonté de constituer une bibliothèque de récits ouverte à tous car nous avons la conviction que la connaissance permet la construction du commun. Raconter sa vie, c’est aussi s’intéresser à celle des autres.

Votre initiative a vu le jour à quelle date et dans quelles circonstances ?

Raconter la vie est une filiale du Seuil, dont le lancement a eu lieu 2 janvier 2014. Pierre Rosanvallon (fondateur du projet) et Pauline Peretz (directrice éditoriale) travaillaient sur ce projet depuis 2 ans. Peu à peu, ils se sont entourés d’un web designer, d’un développeur, d’un social média manager et d’une web éditrice.

Quels étaient vos objectifs en créant ce site ?

Raconterlavie.fr invite chacun d’entre nous à relater une facette de son existence, à échanger avec ceux avec lesquels il partage une communauté d’expérience et à écouter ceux dont il est éloigné, dans un but de connaissance mutuelle. Cet espace d’échange et d’édition virtuelle accueille à parts égales et dans les mêmes conditions tous les récits de vie. En les faisant connaître et reconnaître, il leur restitue leur dignité. En ce sens, raconterlavie.fr est un lieu créateur de liens.

A PROPOS DES AUTEURS

 

Quelles sont généralement les motivations des auteurs qui publient sur votre site ?

Il faudrait le leur demander, ils répondraient mieux que moi ! J’esquisserais une réponse : témoigner, diffuser leur histoire et en discuter avec les autres membres du site via les commentaires.

Est-ce que tout le monde peut publier un récit sur votre site ?

Bien sûr. C’est le principe. Il suffit de respecter les conditions de notre charte éditoriale, disponible ici : charte éditoriale

Quelle est la marche à suivre pour publier sur « raconterlavie » ?

Il suffit de devenir membre en remplissant un court questionnaire via son compte Facebook, Twitter, ou son adresse mail (choisir un login, un mot de passe, écrire une brève biographie, indiquer un statut socio-professionnel et télécharger un avatar.) Ensuite il faut soumettre un récit, et s’il répond à la charte éditoriale (nous publions tous les textes, sauf les manifestes/pamphlets et les autobiographies), il sera rapidement publié sur le site, après relecture.

Si un auteur n’est pas à l’aise avec l’orthographe ou même l’écriture, mais qu’il estime avoir des choses à dire, aura-t-il malgré tout la possibilité de s’exprimer en écrivant sur votre site ?

Tout à fait. Il s’agit de n’exclure aucune parole et de privilégier des textes bruts aux proses ampoulées. Chaque expérience a sa place sur raconterlavie.fr si elle apprend quelque chose aux lecteurs internautes. Je relis et retravaille systématiquement chaque texte en collaboration avec les éditeurs communautaires qui sont actuellement 44. Ces derniers sont tous volontaires et retravaillent les textes en fonction de leur inclinaison pour certains sujets et de leur disponibilité.

Doit-il réaliser lui-même la mise en page ?

Non. L’auteur envoie son texte directement sur le site et je m’occupe de la mise en page
Exigez-vous une longueur minimum et maximum ?

Nous avons décidé de ne pas publier des textes en dessous de 5000 caractères (espaces compris) et ceux supérieurs à 50 000.
Est-ce qu’il touchera des droits d’auteur ? Non. Aucun contrat d’édition ne nous lie avec l’auteur des récits publiés en ligne. L’auteur reste propriétaire de son texte et nous le soumet dans une logique participative et collaborative.

 

À PROPOS DES LECTEURS

Qui sont les lecteurs ?

Ils des profils très variés. Il nous serait difficile d’élaborer un profil type, je crois tout simplement qu’il n’y en a pas.
Pour lire les différents récits, a-t-on l’obligation de s’inscrire ?

Pas du tout. Tous les récits publiés sur le site sont libres d’accès. En revanche, si un lecteur souhaite commenter un texte ou prendre contact avec un auteur, il doit s’inscrire et devenir membre.

Sous quelle forme le lecteur peut-il accéder aux récits ?

Il peut télécharger chaque récit sur son ordinateur dans le format PDF ou sur une liseuse. Nous sommes en train de développer le format ebook.

Les récits sont-ils payants ou gratuits ?

Gratuits !

LA COMMUNAUTÉ AUTEURS-LECTEURS

Lecteurs et auteurs forment une communauté, comment l’animez-vous ?

Je la modère et encourage les membres à commenter les récits en ligne et ceux de la collection (enrichis par des pistes audio, vidéos et des articles et enquêtes). L’équipe publie également des billets de blogs et nous invitons une fois par mois un lecteur à s’exprimer sur les récits publiés. Nous communiquons également beaucoup sur les réseaux sociaux et avons créé un tumblr (plate-forme de microblogage) qui recense les initiatives dont nous nous sentons proches. Nous envoyons deux fois par mois une newsletter à tous nos membres pour les informer des dernières publications et évènements.

Comment lecteurs et auteurs peuvent-ils communiquer ?

Par le biais des commentaires (1400 sur le site actuellement) et aussi par messagerie directe sur le site. L’équipe de Raconter la vie n’a aucune visibilité sur ces échanges privés.

AUJOURD’HUI QUEL BILAN ?

En nombre de lecteurs et d’auteurs ?

En presque 4 mois, 2432 internautes se sont inscrits, et 150 auteurs ont participé à l’aventure en publiant 163 récits.

logo raconter la vie

 

 

 

 

 

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

A bientôt sur ce blog

Si vous le souhaitez, vous pouvez me rendre visite sur mon site

le marronnier rouge

Patrick du Boisbaudry
formulaire capture
 

 

Merci de partager cet article si vous l'avez aimé !

Articles qui pouraient aussi vous intéresser :