Qui suis-je ?

Bonjour,

crete-tiny  Je suis biographe pour les particuliers. Cette profession ne vous dit   peut-être rien car elle est relativement récente. Mon travail consiste à accompagner les personnes qui le désirent dans l’écriture de leur vie ou de moments forts qu’elles ont vécus.

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon métier et ma méthode de travail, rendez-vous sur mon site, je vous y accueillerai avec plaisir. www.lemarronnierrouge.com

Mon parcours

Après une formation en droit et en sciences humaines, j’ai enseigné le français au Moyen-Orient et au Canada. J’ai également exercé la profession de journaliste à Montréal. J’interviewais des personnalités dans différents domaines : politique, arts, spectacles …

De retour en France, j’ai réalisé des films pour les entreprises. Ensuite, je me suis spécialisé dans la communication écrite, toujours au service des entreprises. J’ai notamment travaillé pendant 10 ans pour une grande chaîne de télévision.

La communication pour les entreprises est une activité passionnante, mais il me manquait la dimension humaine. J’ai comblé ce manque en devenant biographe, il y a environ 8 ans. Depuis, j’ai eu le plaisir d’accompagner dans l’écriture plus d’une centaine de clients. Je suis également l’auteur d’un guide « je raconte mon histoire dans un livre« , disponible en format numérique  et d’un autre guide numérique destiné aux personnes qui désirent trouver un éditeur pour publier leur livre : Comment trouver un éditeur ?

Passionné par le développement personnel, j’ai beaucoup appris à travers les expériences de vie, parfois douloureuses, parfois heureuses, toujours sensibles, qui m’ont été confiées.

Je milite aussi pour la cause animale, une cause qui m’est chère.

Pourquoi ce blog ?

Pour conseiller toutes les personnes qui souhaitent écrire leur vie ou une partie de leur vie. J’espère ainsi répondre aux nombreux visiteurs qui m’interrogent régulièrement par le biais de mon site le marronnier rouge pour savoir comment écrire leur biographie. Ne pouvant répondre personnellement à tout le monde, je les invite à se rendre sur ce blog en espérant qu’au fil du temps, elles trouveront les réponses aux questions qu’elles se posent.

La volonté d’écrire ne suffit malheureusement pas. On a beau être très motivé, ce n’est jamais facile de remplir une page blanche. Il y a quelques règles de base qu’il est préférable de connaître si on veut se simplifier la tâche et ne pas se prendre la tête dans les mains.

Bien entendu, en matière d’écriture, je ne prétends pas détenir la vérité. C’est un domaine beaucoup trop personnel qui fait appel à notre sensibilité pour édicter des lois strictes qui risqueraient de tuer l’inspiration. Plus modestement, je vous ferai profiter de mon expérience à travers les nombreux livres que j’ai eu la chance d’écrire pour mes clients. Pendant ces exercices, je me suis parfois heurté à des difficultés qu’il a fallu résoudre et je vous livrerai mes petits secrets, quelques recettes.

Comme sur tout blog qui se respecte, inutile de vous dire que vos commentaires, vos réactions seront les bienvenues. Je suis sûr qu’ils contribueront à enrichir mes propos, peut-être même à les nuancer et pourquoi pas à les contredire. Je suis persuadé que c’est comme cela qu’on avance.

J’aimerais donc pouvoir compter sur votre participation pour faire de ce blog, un blog ouvert qui donne libre cours à la liberté d’expression dans le domaine de l’écriture.

Je sais qu’il faudra du temps avant de connaître vos réactions mais je m’armerai de patience.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt,

Patrick du Boisbaudry

En écoutant cet interview, vous me connaîtrez encore mieux !

Pour tout renseignement ou vous entretenir d’un projet avec moi, n’hésitez pas à m’appeler. Mon souhait est de rester accessible en toute circonstance. Bien entendu, sans aucun engagement de votre part. Si je ne suis pas disponible, laissez-moi un message afin que je vous rappelle dans les plus brefs délais.

Telefonieren  06 70 23 00 38
Vous pouvez également me joindre par mail, en vous rendant sur la page contact.

225 Commentaires

  1. Benyoucef

    salut Patrick! Tu as raison de dire que le plus grand problème pour un jeune talent,c’est le syndrome de la page blanche. Faire son autobiographie exige aussi un minimum d’honneteté intellectuelle,et c’est là que le jeune auteur hésite! Bonne continuation.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Benyoucef. Faîtes-vous partie des jeunes auteurs qui ont eu à surmonter le syndrome de la page blanche ?
      Si oui, je pense que votre témoignage peut nous intéresser. Merci pour votre participation. A bientôt,
      Patrick

      Réponse
      • berckyskalala

        salut patrick!suis sur le point d’ecrire ma premiere page mains je ne sait pas par ou commence,stp aide moi avec des idee berckys kalala

        Réponse
          • biline

            enfaite,j’ai tellement envie de commencer par écrire un livre sur ma tante qui a beaucoup souffert son enfance,plein d’événement ont marqués sa vie jusqu’à présent puis écrire l’histoire de ma vie qui elle aussi était des hauts et des bats,parfois avec des chutes libres et mortelle et parfois par un tout petit moment de joie qui ne dure des fois qu’une journée..

      • abbas biline

        écrire,pour moi est un moment de détente,de se vider de toutes les choses qu’on pu garder et cacher pendant longtemps..c’est un remède pour ceux qui sont atteint d’une maladie ou bien pathologie appelée: stress,angoisse,anxiété..la seule façon de s’exprimer en toute liberté sans avoir peur du regard des autres..merci à vous les amis

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Bonjour Abbas,
          merci pour ce message rempli de sensibilité.
          Je pense que certains d’entre nous pourront se reconnaître dans ce que vous écrivez.

          A bientôt,
          Patrick

          Réponse
      • KADI OUANE

        Bonjour M. Patrick
        votre blog est tout simplement riche,
        je ferais appel a vos service pour mon récit de vie, j’ai déjà écris plusieurs page.
        merci pour ce blog

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Bonjour
          Merci pour ce compliment, c’est toujours très motivant d’en recevoir.
          Patrick

          Réponse
    • tatiana

      sest vraie sur ce que tu dit mais sest vraiment difficile de faire une livre ok merci

      Réponse
      • Patrick du Boisbaudry

        Bonjour,
        Bon courage et pleine réussite pour votre projet d’écriture.
        Patrick

        Réponse
  2. Dina

    Bonjour et merci pour votre blog qui donne envie d’ecrire mais aussi d’en savoir plus sur son propre passé! J’aimerais bien inciter mes grands-parents a raconter leur passé. Mais ce n’est pas toujours facile de faire remonter les souvenirs.Il y a aussi de grands passages « blancs ». Comment surmonter cette difficulté?
    Merci et continuez!

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Dina, et merci pour vos encouragements, cela fait toujours plaisir.
      Pour vous répondre, j’ai envie de vous dire : peu importe les grands passages blancs, s’ils se sont perdus dans la mémoire ce n’est peut-être pas sans raison. Le récit de vie n’est pas un catalogue exhaustif où il faudrait tout consigner, mais l’essentiel est de faire passer une émotion à partir de faits qui nous ont marqués.
      Je vous souhaite plein succès dans la réalisation de votre projet concernant vos grands-parents.
      Patrick

      Réponse
  3. Ami

    Bonjour,
    Merci de vos conseils. Je me demande si l’écriture peut avoir un effet thérapeutique, si écrire sur son passé peut alléger le présent, éclairer son avenir…Croyez-vous que c’est un moyen de voir plus clair? Merci.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour
      Oui l’écriture peut avoir un effet thérapeutique. C’est une façon de prendre du recul face aux événements que nous avons vécus. Elle sert très souvent de révélateur et permet de poser un sac qui est parfois trop lourd à porter.
      Merci pour votre participation et à bientôt,
      Patrick

      Réponse
      • Martine

        Bonjour à tous,
        Oui je confirme, écrire permet de se délester des choses qui encombrent.. et gênent le présent. ça permet aussi d’éviter de focaliser sur ce qu’on a moins bien réussi. Et puis, mettre les maux en mots les allège !
        N’hésitez plus !

        Réponse
    • Françoise

      il y a des histoires tellement aberrantes qu’il est très difficile de les raconter.
      la mienne n’intéresse personne, et croyez-moi, elle est très lourde, voire invraisemblable,mais c’est ainsi
      une grand mère brisée

      Réponse
      • francoise

        Bonjour,

        Croyez bien que votre histoire aussi abbérante soit elle peut apprendre quelque chose à quelqu’un et peut vous aider aussi à prendre du recul par rapport à ce que vous avez vécu. Je travaille auprès de personnes âgées qui ont vécu l’abbération de la guerre, et je travaille auprès de personnes handicapées dont la famille a vécu des choses abbérantes et eux mêmes aussi. Beaucoup ont le coeur brisé dans ce monde qui n’épargne personne, alors soyez certaine, ce que vous avez vécu intéresse certainement quelqu’un.

        Réponse
  4. Marie

    Bonjour,
    J’ai lu tous les articles de votre blog avec beaucoup d’attention. A travers vos propos, je crois ressentir votre passion pour ce métier. J’y ai trouvé de précieux conseils qui vont me permettre de démarrer l’écriture de mon livre. Merci beaucoup. Et en tant que fidèle lectrice de ce blog, je n’ai qu’un souhait: celui de pouvoir continuer à vous lire !

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Marie
      et merci pour votre message très encourageant.
      Je vous souhaite bonne route dans votre projet de livre.
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  5. Line

    Bonjours,
    pour commencer, je trouve votre blog très intéressant. Il m’a appris beaucoup de choses.
    Mais j’ai une question à vous poser. Y a-t-il un âge pour écrire un livre et se faire publier ?
    A bientôt, Line.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Line,
      Et non, il n’y a pas d’âge pour écrire et publier un livre? Heureusement, d’ailleurs. Douglas Brosset a écrit et publié « Les Enfants d’Itteville » à l’âge de 11 ans. Je crois que c’est actuellement le plus jeune auteur français. J’espère avoir répondu à votre question. Merci pour votre visite et à bientôt.
      Patrick

      Réponse
  6. marina

    Bonjour,
    C’est avec beaucoup de plaisir que je découvre votre blog…les synchronicités sont toujours parfaites ;-). je pense y revenir souvent car le contenu des articles témoigne de quelques valeurs chères à mon coeur et qui transparaissent entre vos lignes : empathie, lumière, humanité, écoute et générosité ;-). Je vous souhaite belle continuation et je vous dis à très bientôt.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Merci Marina,
      je viendrai de temps en temps aspirer une longue bouffée d’air pur sur votre blog !
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
      • marina

        Bonjour Patrick, j’ai le plaisir de vous annoncer que je vous ai « tagawardé » parce que j’apprécie beaucoup votre site . Pour en savoir plus, je vous donne rendez-vous sur ma page et je vous souhaite un joli chemin d’écrits.
        Bien cordialement

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Bonjour Marina
          et merci pour ce « tagawardage ». J’irai sur votre site pour en savoir plus.
          Sachez que je suis très sensible à votre appréciation concernant mon blog et je trouve très belle l’expression : « chemins d’écrits ».
          J’avais déjà parcouru votre blog et j’avais remarqué que vous étiez particulièrement à l’aise dans le domaine de l’écriture.
          A très bientôt donc dans votre univers que je conseille à tous mes visiteurs.
          Patrick

          Réponse
  7. samilou

    Bonjour,
    je suis en pleine introspection. J’ai envie de raconter mon parcours.
    Je n’ai aucune expérience en écrit mais l’histoire de ma vie est atypique.
    A ce jour, je traverse un véritable virage dans ma vie et mon seul souhait est de rendre hommage à ma famille de cœur, ma famille de sang, mes amis. Mais que faire ?
    Je suis dans l’indécision !

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Si vous souhaitez raconter votre parcours, foncez, ne vous posez pas davantage de questions. Vous n’avez « aucune expérience en écrit » ? Peu importe ! Commencez par rassembler vos souvenirs, écrivez, écrivez, laissez-vous porter au fil de votre plume, laissez-vous guider par vos émotions ! Écrivez sans vous préoccuper du style, des fautes, des tournures grammaticales. Par la suite, vous aurez tout le temps de remettre un peu d’ordre dans vos écrit et, si besoin, de vous faire aider dans la rédaction et la construction de votre récit. Mais au moins en écrivant de façon spontanée, vous aurez sauvé l’essentiel de vos émotions et de vos sentiments.
      Voilà, ces petits conseils n’engagent que moi, mais j’espère qu’ils vous aideront à y voir un peu plus clair !
      Bonne écriture !
      Patrick

      Réponse
  8. Laure

    Je découvre vos conseils judicieux sur votre site. Actuellement, je travaille la biographie de ma famille par le biais de lettres de 14-18 adressées à mon grand-père, puis l’après-guerre. Cela s’est fait par hasard à la proposition de mon père. Je ne pensais faire que de la copie mais au final j’en viens à rencontrer et écouter les membres plus âgés de ma famille et de les enregistrer, puis de retranscrire. Je pense que je vais aller plus loin dans ce métier et je vous remercie de m’avoir ouvert une porte. Je vois qu’au niveau formation n’existe pas de panacée mais si on veut, on peut. Bien à vous

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour chère future concurrente !
      Merci d’avoir pris la peine de mettre un commentaire, merci également pour les compliments dont je suis toujours preneur. Je vois que vous vous passionnez dans la recherche que vous faites actuellement sur votre propre famille. Vous parlez de formation pour le métier de biographe; à ma connaissance il existe une formation très théorique dispensée par l’Université de Nantes. Regardez le programme, mais je crois que si vous cherchez une formation pratique, vous risquez d’être déçue. Peut-être en existe-il d’autres. Pour ma part, j’envisage de publier un guide pour les futurs biographes et si tout se passe bien une formation, mais pour l’instant cela reste à l’état de projet, car j’ai encore beaucoup de travail sur la planche. Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à me contacter, je serai ravi de partager mon expérience du métier avec vous. J’en profite pour dire que ma ligne est également ouverte à tous les biographes qui souhaitent avoir des informations sur le métier ou échanger avec moi, car je pense que c’est en partageant nos connaissances que nous avancerons.
      A bientôt peut-être,
      Patrick

      Réponse
  9. goyard christine

    bonjour
    je découvre votre blog..Depuis 2 ans j ai une petit voie qui me dit d écrire mon histoire,mais voilà moi et l écriture c est pas ça j ai un vrais bloquage et pourtant je lit depuis toujours et c est une grand passion je n est pas les moyen financier pour prendre quelqu un comme vous!donc je fini par mettre cette petite voie de coté.eT C est alors que je rencontre une personne qui me dit¨- tu n as jamais penser a écrire?Et la j ai envie de hurler que oui mais comment?Hier en discutant avec spy a mon fil voila qu elle me dit la meme chose -madame avez vous déjà penser a écrie votre histoire car elle pourrais vraiment intérresse beaucoup de monde!!!donc je vais essayer de dépasser mes démons et suivre vos conseils
    merci
    et a bientot sur ce blog

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Christine,
      merci pour votre visite et merci aussi d’avoir pris la peine de mettre un commentaire.
      Peut-être que votre blocage vient de votre désir de vouloir faire trop bien du premier coup.
      Écoutez votre petite voix et laissez-vous porter par vos émotions. Si ce n’est pas parfait, peu importe. Vous aurez au moins exprimé ce que vous aviez à l’intérieur de vous. Revenez ici quand vous voulez et tenez-nous au courant, vous êtes la bienvenue. Un jour, je suis sûr que votre désir d’écriture se concrétisera.
      Patrick
      A bientôt,

      Réponse
      • goyard christine

        merci,pour vos encouragement.
        c est parti je me suis mise a écrire !!!les mots defilent sur le clavier assez facilement,je ne l aurais pas crue!!
        merci;merci
        a bientot

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Alors n’arrêtez plus et laissez-vous emporter !
          Merci pour ce message.
          Patrick

          Réponse
  10. van der spiegel pauline

    bonjour,
    je trouve vos conseils très intéressants
    j’ai commencé à écrire »mes mémoires »-je suis au début,mais pour le moment tout se mélange dans ma tête-je voudrais faire connaître mes mésaventures depuis quelques années suite à une erreur médicale
    avez-vous un conseil à me donner?
    merci de votre attention
    avec mes salutations distinguées
    Pauline

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonsoir Pauline,
      Tout se mélange dans votre tête ? Que voulez-vous dire par là ? Vous avez déjà fait le principal en commençant à écrire. Si vous avez un blocage, il serait peut-être bien que vous fassiez une pause en oubliant (provisoirement) votre récit pour penser à autre chose. Si vous le pouvez, videz votre esprit pendant quelques jours. Ensuite, vous reviendrez avec un regard neuf et je suis sûr que cela ira mieux. Vous pouvez également faire un plan en notant les événements dont vous voulez parler selon un ordre chronologique. Dans un premier temps ne rédigez pas, contentez-vous de les mettre noir sur blanc. Cette démarche vous aidera à structurer votre récit et à y voir plus clair.
      J’espère que ces conseils vous auront été un peu utiles.
      Merci pour votre visite et à bientôt.
      Pauline

      Réponse
  11. nadia di palma

    Bonjour! Professeur de français a perpignan depuis 30 ans, et après des formations sur les récits de vie et ateliers d’écriture il y a quelques années, j’envisage prochainement de me lancer dans l’aventure de biographe. Je consulte tous les sites et je viens chercher des conseils! Peut on exercer a mi-temps, et si oui combien d’heures par semaine faut il consacrer en réécriture pour 1 h d’entretien? Je pensais entre 2 et 4 h? Merci pour tous les conseils que vs voudrez bien m’envoyer! Cordialement, Nadia.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonsoir Nadia,
      Bienvenue à ma future concurrente (sourire). Oui, pourquoi ne pas vous lancer dans l’aventure en devenant biographe. Bien sûr, rien ne vous empêche d’exercer cette profession à mi-temps et d’ailleurs je vous le conseille, au moins pour démarrer. Il y a de plus en plus de biographes mais les clients ne sont pas si nombreux et vivre de ce métier n’est pas évident. Pour répondre précisément à votre question : pour 1 heure d’entretien, je consacre 2 à 3 heures d’écriture, parfois 4. Mais j’enregistre tous les entretiens et les retranscrire prend énormément de temps. Certains biographes n’enregistrent pas mais prennent simplement des notes. Ainsi, ils gagnent un temps précieux. C’est à vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.
      Je vous souhaite beaucoup de succès comme biographe.
      Patrick

      Réponse
      • nadia di palma

        merci Patrick,vos conseils sont précieux! Je suis surprise du profil de certains biographes dont les sites sont remplis de fautes! Il est vrai qu’aucune législation ne régit cette profession et j’ai l’impression qu’il y a des profiteurs! Bonne continuation at a bientôt,Nadia di palma.

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Merci Nadia et très bonne route à vous dans l’univers des biographes !

          Réponse
  12. VERO

    Je vous découvre et je suis impressionnée par ce que je ressens en vous lisant. Je me reconnais dans les valeurs que vous semblez défendre. J’apprécie votre lumière de coeur, votre délicatesse, votre respect de l’être humain, soit-il éloigné de ce que vous êtes probablement. Votre démarche notamment pour aller à la rencontre des AA,aller vers la détresse de ceux qui nous entourent, comprendre, donner une légitimité à ces personnes en détresse, quelle jolie démarche.
    Je sens une sensibilité particulière en vous qui fait du bien.
    Il m’arrive d’écrire des billets que je cache dans une boite, n’ayant pas assez d’audace pour les mettre en ligne par exemple, tout cela par manque de confiance en moi et craignant le jugement des autres. Je ne me trouve aucune légitimité pour faire partager mes écrits.
    Vous lire me donne envie de faire un essai,peut être, si je décide de franchir ce pas, serez vous là pour me guider, vous semblez plein de générosité et vous semblez apprécier de vous mettre au service des autres pour les guider dans l’écriture.Merci de nous inciter à vivre nos rêves a travers l’écriture en mettant en marche notre imagination.
    caro
    .

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonsoir,
      Que de compliments, je vous remercie vraiment beaucoup. Sans fausse modestie, je ne crois pas les mériter.
      Je suis là et j’écris, comme beaucoup d’entre nous. Je ne me pose pas davantage de questions. J’aime partager et j’aime aussi que des inconnu(e)s s’arrêtent pour pousser la porte de ce blog afin de venir y déposer quelques mots.
      Si vous le souhaitez, vous pouvez ouvrir votre boite que j’imagine très précieuse et sortir les billets que vous y cachez pour nous en faire profiter ici. Ce blog appartient à tout le monde, il est ouvert à tous ceux qui passent avec l’intention de partager et je serai ravi de vous lire plus longuement. Il n’y aura ici aucun jugement mais des encouragements.
      Je vous souhaite une très belle soirée et un superbe week-end.
      Patrick

      Réponse
  13. Guy Bouchara

    Bonjour Monsieur,
    J’ai aujourd’hui 76 ans et j’ai une vie « intéressante » pour plusieurs raisons mais que les gens qui m’entourent ne connaissent que partiellement.
    J’aimerais donc écrire le roman de ma vie avec toute la sincérité qui m’incite à le faire et pour enfin tout dire! merci de votre attention,
    cordialement
    Guy Bouchara

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Monsieur,
      C’est une très bonne idée de vouloir écrire le roman de votre vie. Il m’est difficile de vous conseiller sur cet espace mais n’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de vous répondre.Vous pouvez vous rendre sur mon site à l’adresse suivante :
      http://www.lemarronnierrouge.com
      Vous y trouverez mes coordonnées ainsi que de nombreux conseils.
      Vous pouvez également m’écrire : pduboisbaudry@lemarronnierrouge.com
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  14. nath

    bonjour

    Depuis presque 3 ans maintenant, j’ai cette envie d’écrire mon histoire, comme une envie de rassembler les pièces d »un puzzle qui à éclater. Envie de rassembler toutes ces pièces, et de regarder cette œuvre pour être enfin apaiser.parler de résilience, faire quelques choses de positif quelques qui restera, de toute cette force qui m’habite.
    Mais je sais pas trop comment faire, comment écrire, par où commencer?

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Vous trouverez sur ce blog de nombreux articles. L’un d’eux est notamment intitulé « Écrire un livre …par où commencer ? »
      Vous trouverez également sur mon site des conseils : http://www.lemarronnierrouge.com
      Enfin, vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : pduboisbaudry@lemarronnierrouge.com
      Si je puis vous être utile, ce sera avec plaisir.
      A bientôt
      Patrick

      Réponse
  15. Amandine

    Bonjour,
    je souhaiterais écrire un livre sur ma vie.
    Mais bon voila je n’ai que 20 ans mais déjà une vie très très bien remplie.
    En commençant par mon enfance ou j’ai été placé dans une famille d’accueille, je souhaiterais aussi parler de toutes les injustices que j’ai pu observer dans le domaine socio educatif.
    Mais aussi des injustices dans le monde hospitalier ou l’on hospitalise des gens en psychiatrie sous prétexte qui ne mange pas assez … j’ai tellement de chose à dire la dessus et sur d’autre sujet qu’il vaut mieux que je m’arrete ici.
    Je n’ai que 20 ans mais je vois tellement de chose qui me révolte et je suis impuissante.

    Le problème est que déjà je fait beaucoup de fautes d’orthographe et par quel point commencer ? Comment ne pas en faire trop ? comment formuler mes phrases ? …

    Mais bon voila

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Amandine,
      ou plutôt bonsoir ….enfin tout dépend de l’heure à laquelle vous lirez ma réponse à votre message.
      Tout d’abord, merci d’avoir participé à ce blog.
      Ce n’est pas parce qu’on a seulement 20 ans qu’on n’a pas des choses à dire, à écrire … Il n’y a pas d’âge pour se révolter contre les injustices !
      Par où commencer ? Comment ne pas en faire trop ? Comment formuler mes phrases ? Que de questions vous vous posez !
      Si j’ai un conseil à vous donner, c’est décrire, écrire, encore écrire, toujours écrire, car il sera toujours temps de répondre à ces fameuses questions quand vous aurez posé sur le papier ce qui pèse sur votre cœur. Peut-être à ce moment là pourrez-vous vous faire aider par des personnes qui vous entourent. Quant aux fautes d’orthographe, oubliez-les aussi pour l’instant, il sera toujours temps de les faire corriger. J’ai presque envie de vous dire : agissez et posez-vous des questions après !
      J’espère que vous trouverez sur ce blog quelques conseils utiles;n’hésitez pas non plus à aller sur mon site (www.lemarronnierrouge.com), vous y trouverez également quelques conseils.
      Je vous souhaite bon vent dans votre projet d’écriture et soyez toujours la bienvenue sur ce blog.
      Patrick

      Réponse
  16. sam

    bonjour , y’a t’il quelqu’un qui peut m’aider , car moi j’ai deja fini par ecrire une biographie mais mon probleme c’est que je connait pas les etapes à suivre et à réaliser pour pouvoir publier mon livre. merci

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Si je vous ai bien compris, l’écriture de votre biographie est terminée et vous aimeriez la publier.Pour cela vous avez 3 possibilités : 1) l’édition à compte d’éditeur à qui vous enverrez votre manuscrit. S’il est accepté, ils vous publieront et vous aurez des droits d’auteur. 2) L’édition à compte d’auteur. Ils vous demanderont une certaine sommes, parfois très élevée pour fabriquer et diffuser votre livre. Prudence ! 3) L’auto-édition. C’est vous qui faites fabriquer votre livre chez un imprimeur, ensuite vous en faites la promotion et vous en assurez la diffusion. Sur ce blog, vous trouverez un article sur les différentes formes de publication.

      Bonne lecture et merci pour votre participation à ce blog.
      Patrick

      Réponse
      • Soleil

        Bonjour,
        Je découvre votre blog et je suis enthousiasmée de constater que plusieurs de mes questionnements ont répondu à l’appel d’écrire mon livre de vie. Depuis de nombreuses années je caresse ce désir d’écrire et aujourd’hui je me dis pourquoi pas commencer. Je suis présentement disponible à mettre du temps nécessaires pour la réalisation de mon rêve. J’aimerais pouvoir commencer avec des ateliers de groupe car j’ai besoin de contact et d’échanger avec les autres, ensuite celà me permettrait d’aller chercher ce qui sommeille en moi. Je suis une perfectionniste et c’est probablement pour celà que j’ai peur de commercer à écrire. Vos conseils m’aideront sûrement à mieux me diriger dans cette nouvelle étape de vie qui est pour moi tout un monde à découvrir. La nouvelle ère…. de l’an 2012… Raconter notre histoire… MAIS COMMENT COMMERNCER… Merci de me lire….

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Bonjour,
          Quel enthousiasme, cela fait vraiment plaisir à voir.
          Comment commencer ? C’est une question qu’on me pose beaucoup. Généralement, je réponds de commencer sans se poser de questions. Commencez et vous aurez ensuite tout le temps de reprendre votre prose et de vous montrer perfectionniste. J’adore cette citation, mais je ne me souviens plus de l’auteur : il est pire chose que d’avoir raté ce qu’on entreprenait, celle de ne jamais avoir essayé !
          A très bientôt et merci pour votre participation au blog,
          Très bonne route à vous !
          Patrick

          Réponse
  17. ludvic

    Bonjour,
    Merci de tout coeur pour tous ces conseils.
    A bientôt
    Ludovic

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      bonjour Ludovic
      merci pour votre participation,
      à bientôt
      Patrick

      Réponse
  18. fagot

    Bonjour Patrick,
    je suis tombée par hasard sur votre blog qui m’as était très instructive.
    Peut-être la force me viendras,je le souhaite.
    mon grand problème cet l’orthographe et la grammaire ,je li et relis et retourne mes phrases pour en donner un bon sens mais les fautes reste.

    merci a vous et de votre aide judicieuse.
    Corinne

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Corinne,
      L’important c’est le désir d’écrire, et en visitant votre blog, je constate que vous avez ce désir. Vos textes sont remplis de sensibilité et sont très agréables à lire.
      Merci pour votre participation et revenez quand vous voulez, la porte est toujours ouverte !
      Patrick

      Réponse
  19. chantal

    bonjour j,ai deja ecris ma ligne de vie,j,aimerais bien en faire une biographie,mais je n,ai pas les bons terme,pour la rendre interessante,pouvez vous m,aider?

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Chantal,
      Si je peux vous aider, ce sera avec plaisir.
      Pour cela, il faut vous rendre sur la page contact et me parler de vos difficultés concernant votre projet d’écriture. Nous essayerons de trouver ensemble des solutions.
      Bonne journée à vous,
      Patrick

      Réponse
  20. goulou pamela

    Bonsoir merci pour votre site .Je maple Pamela le problème qui se trouve chez moi ce que je vx faire un Romain mais je fais grave les fautes d’orthographe ,je ne sais pas comment faire ! pour écrire le vivre de ma vie que j’ai toujoours rêve de faire vous pouvez m’aider et de me conseille si vous plais

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Pamela,
      Mon conseil sera très simple. Faites d’abord l’essentiel : c’est à dire écrivez votre roman et une fois qu’il sera terminé faites-le lire et relire autour de vous par deux ou trois amis qui maîtrisent l’orthographe. Lorsqu’on écrit un livre, mieux vaut se préoccuper d’abord de l’histoire. Oubliez l’orthographe dans un premier temps, sinon vous risquez de bloquer votre inspiration et ce serait vraiment dommage !
      Bon vent et prenez du plaisir à écrire.
      Merci pour votre participation au blog.
      Patrick

      Réponse
  21. koko

    Bonsoir Patrick c’est avec un réel plaisir que j’ai parcouru de façon brève votre blog même si j’y suis tombé par hasard ; A peine lu quelques mots et l’envie de continuer m’est venue et je vois que vous conseillez des personnes ce que je trouve très touchant . Je suis passionné d’écriture depuis l’âge de 11 ans mais je n’arrive pas à écrire des textes cohérents , j’écris des poèmes de temps en temps mais j’aimerais écrire un livre ce qui suppose une cohérence , un message à percevoir mais c’est peu évident ; Je me laisse aller en écrivant beaucoup mais il y a aussi beaucoup de  » pages blanches  » j’ai vraiment un problème de quintessence. J’ai noté avec vif intérêt parmi vos conseils le fait que les écrits doivent nous ressembler mais pour ma part , je trouve mon style un peu trop léger et aussi je voudrais vous demander si vous pensez que avoir une passion d’écrire sans la passion de la lecture peut peser dans le style et l’inspiration ? En vous encourageant sur le chemin que vous avez choisi je serais très fier de repasser sur votre blog merci

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonsoir,
      Merci d’avoir pris la peine d’écrire ce beau message. Je pense que c’est la construction qui peut donner sa cohérence à un récit. Si je vous comprends bien, vous avez de multiples pièces de puzzle, mais vous n’arrivez pas à le rassembler.
      Bien entendu, je pense que nous pouvons avoir la passion d’écrire sans celle de la lecture. Même si ce n’est pas mon cas. J’adore lire et tous les auteurs ont été un peu mes professeurs. Ce sont eux qui m’ont appris à écrire, pas l’école ni l’université. Mais cet apprentissage a été très instinctif, je ne décortique pas le style des auteurs que je lis. Je me laisse porter. Je sens en lisant que ça sonne bien et ça me ravit. Pour moi, l’écriture est comme une musique et il m’arrive souvent de relire mes textes à haute voix pour voir s’ils ne sonnent pas trop mal.
      A bientôt, en espérant avoir le plaisir d’échanger à nouveau avec vous et merci pour vos encouragements.
      Patrick

      Réponse
  22. koko

    Bonjour Patrick j’ai été ravi que vous ayez pris la peine de me répondre. Justement j’ai vraiment des puzzles , peut être j’en ai de trop mais pour ma part , les poèmes que j’ai eu à écrire sont le contenu intrinsèque de ma personne et je le fait sous forme de poème car je n’arrive pas à agencer convenablement mes idées pour écrire quelque chose d’assez long et cohérent de peur de me répéter à tout bout de champ.Comme vous le dites et j’ai eu peut être à le remarquer mon style est un peu « pauvre » parce que je ne lis pas beaucoup , j’ai souvent pensé que la lecture enrichit le vocabulaire et améliore la manière et le style utilisé dans les écrits . Le livre que j’au envie d’écrire , je voudrais qu’il me ressemble , un livre dans lequel je pourrais parler d’un bout de ma vie mais je ne sais pas jusqu’à quel niveau de détail je dois descendre , quelle inspiration assez pertinente pour mettre à plat ce que je vis en image dans la tête
    Merci et cordialement

    Réponse
  23. Chabi

    Bonjour,
    Si je commence a parler, c’est a dire que j’ai besoin d’aide…je m’adresse avec une langue emprunté pour vous dire sincèrement et clairement que j’ai un grand envie d’écrire mon histoire , ce qui me pousse pour faire cela, c’est que je sens un grand encouragement intérieure et une force que cette histoire véridique qui est la mienne bien sure qu’il y’aura beaucoup de d’expérience je sais pas je ne trouve pas les mots exacte disons que sa me laisse toujours dans le désire d’écrire…….ou je vis actuellement mon pays c’est a dire me laisse pas le pourcentage suffisant d’encouragement pour le faire…je sais pas est ce que vous pourriez me etre utile ou pas en tout les cas je vous remercie pour vos conseils d’avance.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Et merci pour votre message très touchant.Ce n’est jamais facile de faire cette démarche : écrire un récit de vie.
      Vous dîtes ressentir « un encouragement intérieur », je pense que c’est l’essentiel car pour écrire son histoire malgré les difficultés, il faut être très déterminé. Et cela semble être votre cas.
      Pour voir si je peux vous aider et comment je peux vous aider, je vous propose de me contacter en vous rendant sur la page contact de ce blog ou sur la rubrique contact de mon site le marronnier rouge et en me parlant de votre projet d’écriture. Si cela vous est possible, vous pouvez également m’appeler.
      Si je peux vous aider ne serait-ce que par quelques conseils au niveau de l’écriture, je le ferai avec grand plaisir. Les personnes qui vous liront sur ce blog pourront aussi peut-être vous faire part de leur propre expérience en laissant un commentaire.C’est toujours intéressant d’avoir le point de vue et les conseils d’une personne qui a écrit sa biographie.
      A bientôt

      Réponse
      • Chabi

        Merci beaucoup Patrick pour votre compréhension, je crois que vous m’avez bien compris, et cela comme ci vous me faciliter la tache d’avancer si je peux dire..! je n’en manquerai pas de vous contacter…j’espere a bientot au plaisir

        Réponse
  24. Roberti Christine

    Et bien moi ça fait plus de deux ans que je m’interroge sur ce qui me passionne vraiment afin d’en faire un projet d’activité professionnelle. Le grand vide pendant longtemps et puis une amie qui sait que j’écris facilement et que je me sers de l’écriture comme thérapie personnelle me dit qu’elle connait une personne agée qui voudrait trouver quelqu’un a qui raconter sa vie afin de laisser une trace. Elle a pensé que cela pourrait m’intéresser. et cela a fait tilt! J’adorerais faire cela. Je ne savais même pas que ce métier existait. C’est suite à cette demande que je cherche sur le net et me rend compte que ce métier existe!! J’ai bien envie de tenter l’aventure . Cela allie contact avec les gens, partage de moments forts et d’émotions et puis l’écriture et donc la création. Je me sens pousser des ailes rien qu’à y penser… Mais dans la réalité…y a t-il de la demande pour ce type de service? Le nombre d’heures prestées à écouter et retranscrire puis retravailler le texte peut vite faire monter le budget même si on travaille à prix doux…Merci de me communiquer votre avis à ce sujet…et bravo pour votre site, c’est un bonheur de trouver des personnes qui partagent une même passion. Amitiés. Christine

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Christine,
      Et oui, le métier de biographe existe déjà depuis plusieurs années. Vous le décrivez parfaitement : « contact avec les gens, partage de moments forts et d’émotions et puis l’écriture et donc la création »
      Il y a de plus en plus de demandes, mais le marché est encore limité. Cela d’autant plus que la concurrence est grande.
      Sinon, comme vous dîtes justement, le temps passé est très important lorsqu’on entreprend une biographie, ce qui explique certains coûts. Pour ma part, j’enregistre tous les entretiens car je pense que l’écriture du récit gagne ainsi en fidélité. Tout est enregistré, le moindre mot, les soupirs, mais aussi les silences, parfois très révélateurs. La transcription ne serait-ce que d’une heure d’entretien prend énormément de temps. Biographe, est un métier chronophage. Concernant le coût des biographies, vous pouvez vous reporter à cet article : http://ecrire-un-livre.net/conseils-pour-ecrire/combien-coute-une-biographie/

      Mais si vous vous sentez pousser des ailes, alors je n’ai qu’un seul conseil à vous donner : lancez-vous et volez !
      Patrick

      Réponse
  25. doud

    cela fait un moment que je pense à mettre noir sur blanc les événement qui mont marqué ma vie à jamais. j’écris des bribes de phrase de pages mais, rien de structuré pourtant, j’ai bien des choses à raconter.

    merci

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Il faudrait que vous fassiez un plan avec les différentes étapes de votre vie selon un ordre chronologique. Ainsi, vous obtiendrez plusieurs cases et chaque souvenir que vous écrirez aura sa place. C’est un peu comme si vous aviez une armoire avec plusieurs tiroirs et une date sur chaque tiroir. Dès que vous écrivez un évènement, vous ouvrez le tiroir correspondant. Cela vous permettra dans un premier temps de structurer votre récit et au moins d’y voir un peu plus clair, sinon vous serez vite découragé. Sinon, je vous invite à vous reporter à cet article qui vous expliquera comment faire un plan :http://www.lemarronnierrouge.com/#/comment-construire-un-recit/3311626
      Bon courage et tenez-nous au courant,
      Patrick

      Réponse
  26. matha régis

    bonjour,
    depuis quelques temps, j’ai une idée qui me trottait de plus en plus dans la tête : offrir à mes grand-parents le livre de leur vie.
    Alors hier j’ai décidé de faire le premier pas en l’annonçant à mes grand-parents. Ils se font une joie de participer à ce projet ce qui m’a réconforté dans ma démarche. Maintenant, il me faut mettre en place la première étape : le recueil de leur vie. Et là, j’ai une première question : vaut-il mieux multiplier les entretiens (par exemple, un mercredi par quinzaine) ou bloquer plusieurs jours sur une période assez courte (une semaine continu)? autre question : Lors des premiers entretiens, je pensais laisser parler librement les narrateurs (sans guidage par question) pour découvrir les temps forts. Au fur et à mesure des entretiens je voulais accentuer ce « guidage » pour détailler ces temps forts et combler les temps manquants. Bonne ou mauvaise stratégie ?
    Une dernière question : vaut-il mieux avoir des récits séparés ou communs ? Personnellement je pensais mélanger les genres car les récits communs ont (pour moi) l’avantage de dégager un échange, un partage pouvant être très riche dans cette situation précise. Par contre, le récit de l’un peut estomper voire annihiler les temps fort de l’autre.
    J’espère vraiment aller au bout de ce projet !
    J’avoue ne pas avoir encore fouiller votre site qui, vu les commentaires, semble regorger d’informations. Mais dès mon commentaire fini je cours y faire un tour !

    merci de prendre le temps de partager votre expérience !

    régis

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Régis,
      Merci pour votre long message. Je vais essayer de répondre à vos questions le mieux possible :
      1) Je pense qu’il est mieux d’espacer les entretiens si vous en avez la possibilité géographiquement, autrement dit si vous n’êtes pas trop éloigné de vos grands-parents. Cela leur permettra non seulement de marquer des pauses bien méritées mais aussi de relire tranquillement ce que vous avez écrit. A partir de votre texte, jailliront sans doute d’autres souvenirs. Ils pourront avancer à leur rythme et bien préparer les entretiens qu’ils auront avec vous. Cela leur permettra aussi de prendre davantage de recul par rapport à leur récit.
      2) Ce que vous appelez le guidage est en effet indispensable à condition que cela ne freine pas la spontanéité du récit. Il y a en effet un juste milieu et parfois la voie est étroite. Je vous conseillerai de vous mettre simplement à la place du lecteur en les interrogeant lorsque quelque chose ne vous parait pas clair. Bien sûr vous pouvez leur demander de développer certains faits et évènements qui vous semblent importants, car vous disposez d’un certain recul qu’eux n’ont plus. Peut-être aurez-vous aussi à combattre leur excès de modestie dans le récit de certains faits. En résumé, il est certain qu’en tant que « recueilleur » de leur récit, vous avez un rôle important à jouer. Mais bien sûr la priorité leur revient : ils doivent pouvoir parler de ce qu’ils veulent bien vous confier et uniquement de cela. Votre démarche pourra donc à certains moments se révéler délicate.
      3) Si cette question concerne les entretiens, à savoir doivent-ils vous confier ensemble le récit de leur vie ? Je vous répondrais non, car cela risque d’être peu productif. Pour peu que l’un d’entre eux soit plus bavard, l’autre se sentira frustré et peut-être aussi moins libre de confier certaines choses. Donc, je préconise des entretiens séparés lorsqu’il s’agit de faire le récit de vie d’un couple. Par contre faire un seul et même livre peut être une très bonne idée s’ils sont tous les deux d’accord pour cette formule. Vous ferez en quelque sorte un livre à 2 voix. Ce type de récit est généralement très riche et très vivant.
      J’espère avoir à peu près répondu à vos questions, peut-être d’autres lecteurs pourront enrichir notre propos par leurs témoignages. Ils sont les bienvenus s’ils nous lisent.
      A bientôt et merci pour votre participation.
      Je vous souhaite une pleine réussite dans votre projet, tenez-nous au courant !
      Patrick

      Réponse
      • matha régis

        merci pour ces réponses !
        mercredi prochain : mise en pratique car premier entretien !!!

        je vous raconterai tout ça dans la semaine !

        régis

        Réponse
      • matha régis

        bonjour patrick.

        petit retour de cette première entrevue !
        Mon ressenti : génial !
        je découvre mes grands-parents !
        Ma grand-mère a commencé en me disant :
        « je suis la soeur de lait de ma mère ! ». Puis elle m’a expliqué qu’elle a été allaité pendant deux par sa grand-mère!

        J’ai séparé les deux entretiens (comme conseillé) et c’est vrai que l’ombre de l’autre de pèse pas sur le récit en cours.
        Je pensais devoir questionner plus que ça pour « tirer les vers du nez ». Mais finalement c’était plutôt le contraire. Les histoires semblaient tellement se bousculer dans la tête de ma grand-mère qu’elle perdait souvent le fil de son récit. Je leur ai alors proposé de fouiller dans leur album photo pour retrouver des souvenirs enfouis. Ca me permettra de rajouter un scan de ces photos au livre pour illustrer et aérer les chapitres (+coté authentique).

        Personnellement j’ai eu du mal à guider les récits (j’ai vite vu mon manque d’expérience en la matière) mais en transcrivant les discussions, j’ai commencé à apercevoir des trous ou des imprécisions à compléter pour la prochaine fois.

        Au début, je pensais transcrire les récits en l’état pour conserver de l’authenticité et l’esprit des grands-parents. Mais c’est tellement fouilli que je pense réorganiser chronologiquement. Pour le coté « authenticité » je vais laisser les enregistrements sur carte SD dans le ou les livres ainsi que les scan des photos sélectionnées.

        prochain trajet : mi-février !
        je pense faire un déplacement par mois, l’histoire pour moi d’avoir le temps de prendre du recul et pour eux de préparer le rendez-vous suivant. surtout que ce n’est pas la porte d’à coté (angoulème – cahors).

        Voila pour ce premier retour !
        vivement le prochain !

        régis

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Bonjour Régis,
          Merci pour ces nouvelles. Apparemment, cela se passe très bien. Je rappelle que vous avez décidé d’écrire vous-même l’histoire de vos grands-parents en recueillant leur récit de vive voix au cours d’entretiens. Très bonne idée de leur avoir suggéré d’explorer leurs albums photos, c’est une manière efficace de faire jaillir les souvenirs ! Pour les « trous » et les « imprécisions », vous aurez en effet tout le temps d’y apporter les corrections nécessaires par la suite.
          On attend avec impatience la suite….
          A très bientôt et merci encore pour votre participation. Je pense que le récit de votre expérience pourra donner des idées aux lecteurs qui auraient le même projet que vous.
          Patrick

          Réponse
  27. Oumaima

    Bonjour Patrick,
    Je tiens d’abord à vous remercier pour cet appréciable blog et ces conseils précieux.
    Je voudrais savoir s’il est possible d’écrire un livre sans personnages? On me disait que les personnages sont l’ame du livre, et comme je veux écrire un livre su ma vie j’ai pas très envie de préciser les personnages et les événements mais je ne sais pas si cela est logique ou pas. J’ai lu un livre de Philippe Delerm « la cinquième saison » et j’ai bien admiré la façon dont il raconte les événements et dont il décrit les choses,il écrit d’une façon mystérieuse qui pousse le lecteur à se noyer dans l’imagination et à étre impatient de lire la suite…J’aime écrire avec des rimes et des morales, sans trop donner des détails.
    Bref, puis-je écrire un livre sans y mentionner des personnages? Puis-je négliger les détails et les remplacer par des psychanalyses et des observations?
    Merci.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Oumaima,
      Vous aimeriez écrire un livre sans personnages ? C’est tout à fait possible. C’est le cas notamment de la poésie qui fait une grande part à la description et aux sentiments sans qu’il y ait obligatoirement une histoire et des personnages. Vous évoquez la cinquième saison de Philippe Delerm. Bien que cet ouvrage relève davantage de la poésie que du roman, du moins selon moi, il y a un personnage central : l’être aimé et il occupe toute la scène.
      Je ne suis pas sûr d’avoir bien répondu à votre question. Si ce n’était pas le cas, précisez votre question et des lecteurs y répondront peut-être avec plus de justesse que moi. Merci pour votre participation et à bientôt.
      Patrick

      Réponse
  28. sirine

    je veut fair un livre il raconte mon histoi de moi et mon premier amour mais comment le fair

    Réponse
  29. sirine

    je veut fair un livre raconte mon histoir avec mon premier amour mais comment le fairs

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Une histoire d’amour est toujours un très beau sujet. Pour mener à bien votre récit, je suis sûr que vous trouverez des conseils utiles sur ce blog.
      Merci pour votre participation.
      Patrick

      Réponse
  30. Sabrina

    coucou! eh bien voilà je m’appelle sabrina et je suis ado ; j’ai une envie folle d’écrire mon propre livre qui raconte tout sur ma vie , sur ce que je vis quotiiennement ..
    petit probléme : jai beaucoups d’idées réels ( genre des trucs qu’on fait entre copains/copines ) mais je ne sais pas comment les classes ou devrai-je plutot dire je suis un peu perturbéé par ça ! mais je veux vraiment le faire de tt mon coeur !
    Merci Patrick.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Coucou Sabrina !
      Allez-y foncez, ne vous posez pas de questions, écrivez suivant votre inspiration, vous aurez toujours le temps de relire plus tard et tranquillement votre prose pour y mettre un peu d’ordre.
      Merci pour votre participation et à bientôt. N’hésitez pas à nous tenir au courant.
      Patrick

      Réponse
  31. saida

    je suis une fille tunisienne j’ai l’habitude de écrire mais je vue rédigé un livre qui inclue ma vie et les événements passer dernièrement et les différent effets de la révolution sur moi et sur le peuple mais je ne sais pas comment je besoin de votre aide

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Saida,
      La première chose est d’écrire, écrire et encore écrire sans vous soucier dans un premier temps du style ni de l’orthographe. Ensuite, vous relirez tranquillement vos écrits afin d’apporter les corrections, au besoin avec l’aide d’une personne de votre entourage ou d’un biographe. Vous trouverez de nombreux conseils sur ce blog qui vous permettront de bien démarrer.
      Votre projet d’écriture présente beaucoup d’intérêt, je vous souhaite de le mener à bien. Si vous avez des questions précises, n’hésitez pas à me laisser un message en passant par la rubrique contact, je me ferai un plaisir d’y répondre.
      Merci pour votre participation à ce blog,
      Patrick

      Réponse
  32. hervé ridard

    .je suis un griffoneur de papier, mais ne sait pas comment les assembles, ses petit bout de papiers .j ai eu beaucoup de plaisir sur votre blog

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour au griffonneur de papier, c’est un joli terme !
      Peut-être dans un premier temps pourriez-vous assembler ces bouts de papier par ordre chronologique.
      Je pense que cet article pourra vous aider : http://www.lemarronnierrouge.com/#/comment-construire-un-recit/3311626
      Merci pour votre participation et à bientôt,
      Patrick

      Réponse
  33. Anne Marie

    Bonjour. J’ai bientôt 70 ans et ma fille vient de me lancer un défi terrible : me revoir seulement lorsque j’aurai corrigé et expliqué le pourquoi de tous mes petits arrangements de ma vie avec la vérité … Le travail me semble insurmontable car j’ai peur de me faire trop mal tout simplement . Par quel bout commencer , par les » arrangements de la vérité  » pourtant magnifiques de mes propres parents ?
    Comment trouver l’envie de réécrire l’histoire compliquée d’une famille , sans risque de du moindre déballage nocif ?! Cordialement

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Je vous remercie pour votre confiance en me posant une telle question, mais je crains qu’elle dépasse mes simples compétences de biographe. Vous auriez sans doute une réponse plus pertinente en vous adressant à un ou une psychologue. Je vais tout de même essayer de vous donner mon avis de façon très modeste, car on ne peut jamais se mettre à la place des autres. L’auteur reste toujours maître de ses écrits. La décision de modifier le contenu de votre récit n’appartient qu’à vous. Écrire sous la contrainte ne mènerait à rien. Ce ne serait bénéfique ni pour l’auteur, ni pour le lecteur à qui le récit est destiné. Et, comme vous le dîtes vous-même il risquerait de vous « faire trop mal ». Je pense qu’il aurait été préférable d’évoquer ces problèmes d’arrangements avec la vérité de vive voix avec votre fille. Mais si elle vous a lancé un tel défi, je suppose que c’est parce que le dialogue entre elle et vous, du moins sur ce point, n’est sans doute plus possible. Certains lecteurs ont peut-être été confrontés à ce problème et pourront vous apporter une réponse ou du moins vous faire part de leur expérience. Espérant que vous trouverez la solution adaptée, je vous remercie pour votre participation.
      Patrick

      Réponse
  34. sami firas

    salut,j’avais 57 ans j’ai une vie semée d’embuche alors la raconter dans un livre mais je n’ai aucune idée comment faire et aussi j’ai pas un grand niveau.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Sami,
      Je pense que vous trouverez quelques conseils utiles sur ce blog pour écrire le récit de votre vie.
      Sinon je vous conseille d’écrire tout ce que vous avez sur le cœur, ce sera déjà une démarche importante même si vous n’êtes pas à l’aise avec l’écriture.
      Ensuite, vous pourrez, si vous le souhaitez, confier vos écrits à une personne de confiance, plus à l’aise avec l’écriture. Vous pouvez aussi bien entendu faire appel à un biographe. Tout dépend de vos objectifs avec ce livre.
      Je vous souhaite un plein succès et vous remercie pour votre participation à ce blog.
      Patrick

      Réponse
  35. Benjamin

    Bonjour,je m’appelle Benjamin, et j’ai 18 ans.
    J’essai actuellement, semaine après semaine à restituer par écrit un passage de ma vie que j’ai vécu avec une personne et dont j’ai assez souffert.
    Je me demandais s’il était possible d’avoir quelques conseils pour écrire ce genre de livre, et aussi de vous faire lire notamment 2 passages pour voir ce qu’il faut améliorer
    Bien à vous.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Benjamin,
      Vous trouverez de nombreux conseils sur ce blog, mais aussi sur mon site à l’adresse suivante : http://www.lemarronnierrouge.com/#/conseils-pour-ecrire/3175249
      Avez-vous également penser à vous inscrire sur ce blog pour télécharger gratuitement le guide « conseils pour écrire, mettre en page et faire imprimer son livre ». Pour cela il vous suffit de vous rendre dans le petit encart bleu qui se trouve en haut et à droite de la page que vous êtes en train de lire.
      Bien sûr vous pouvez m’envoyer un ou deux passages de votre récit en vous rendant à la rubrique contact, mais je ne pourrai pas vous répondre très rapidement, car je suis très sollicité.
      Je vous remercie pour votre participation et espère pouvoir vous lire bientôt.
      Patrick

      Réponse
  36. chris

    Bonjour, je tombe moi aussi sur votre blog au hasard et suis ravie de ce hasard.
    je suis la maman d’un jeune garçon de 13 ans. Mon fils court vers des difficultés scolaires, est suivi par un psy. Il est de caractère colérique, jaloux et son esprit est trés embrouillé. son pere et moi sommes divorcés, il vit chez son père, a tout pour etre heureux mais… bref, je cherche des solutions pour l’aider et je sais qu’il a un esprit brouillé mais trés imaginatif et créatif.. il est plein d’histoire, ça fuse sans arret et je me demandais si le fait d’ecrire pouvait l’apaiser en mettant sur papiers les démons qui l’habitent.. je lui ai soumis l’idée il y a peu de temps de créer une histoire de princesse avec sa petite soeur et de l’écrire.. mais je me dis qu’il vaut mieux qu’il fasse ceci seul, sans lui imposer une histoire.. pensez vous que cette idée puisse l’aider dans un sens ? je vous remercie beaucoup pour votre aide qui sera + psychologique qu’autre chose finalement mais merci qd meme!! chris

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Chris,
      Il m’est difficile de répondre à votre question, je ne suis pas qualifié pour le faire. Il serait préférable d’interroger le psychologue qui suit votre enfant et de lui demander son avis.
      Peut-être des lecteurs, confrontés au même problème que vous, pourront vous aider en vous faisant part de leur expérience.
      J’espère que vous trouverez rapidement une réponse à vos interrogations, désolé de n’avoir pu vous aider.
      Merci pour votre participation.
      Patrick

      Réponse
  37. Maddy

    Bonjour,
    je suis voyante reconnue en Belgique et j’aimerais faire partager mes expériences de médium en écrivant un livre.
    Je pense que ça redonne de l’espoir aux gens et il y a pas mal de choses à partager.
    Cependant pas facile de mettre tout cela en place bien que les idées de manquent pas.
    Pourriez-vous me donner quelques conseils?
    En vous remerciant

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Maddy,
      L’écriture d’un livre pour partager vos expériences dans la voyance est une excellente idée.
      Je vous contacterai afin que nous puissions parler de votre projet.
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  38. BOULET

    Bonjour, c’est en recherchant des réponses à ma question qui suit que je suis tombée sur votre blog qui est un vrai plaisir de lecture. Dans quelques jours je finirais l’histoire de ma vie que j’écris depuis plus d’un an maintenant. Une vie heureuse jusqu’au jour où tout à basculé suite à une manipulation dont j’ai été victime et une question se pose. « Dois je changer les prénoms des personnes que je cite qui en ont été la cause ou dois je transformer ma biographie en fiction afin d’éviter tous conflits? » Je vous remercie vivement pour votre réponse.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Normalement, nous n’avons pas le droit de citer des personnes sans leur accord. La seule exception concerne les fait qui ont déjà été portés à la connaissance du public. Changer les prénoms apparait donc comme une précaution minimum, ne pas oublier non plus de changer également le nom des lieux. Parfois, ce n’est pas suffisant si une situation décrite, les faits ou le contexte sont facilement reconnaissables comme visant telle ou telle personne.Il y a lieu alors, par prudence, de faire appel à votre imagination en vous rapprochant d’une fiction. Ceci dit, je ne suis pas juriste, n’hésitez pas à demander d’autres avis.
      Merci pour votre participation et plein de réussite pour votre projet d’écriture.
      Patrick

      Réponse
  39. colombie

    Bonjour,je voudrais avant tout vous inciter à poursuivre votre blog car il est super!
    Je voulais aussi vous demander quelque conseils pour moi car je souhaiterai,depuis toujours,écrire un livre pour enfant et pour l’instant ce que j’ai écrit n’ai franchement pas terrible…
    Donc ce serait super de recevoir des conseil d’un biographe tel que vous.
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Colombie

    Réponse
  40. colombie

    Bonjour,c’est encore moi,je voulais aussi vous demander comment puis-je savoir si j’ai écris une bonne histoire?Combien de page dois-je écrire?Comment puis-je trouver un éditeur?!Il y a tellement de question que je me pose et j’aimerais que vous puissiez y répondre s’il vous plaît répondez moi vite,je vous remercie d’avance pour votre réponse et j’espère que j’aurais l’occasion de vite vous reparler.
    Je vous souhaite bonne continuation,et gloire dans votre vie d’écrivain.
    Merci,Colombie

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Colombie,
      Pour savoir si vous avez écrit une bonne histoire, faite-la lire autour de vous par des personnes qui ne se montreront pas complaisantes. Elles vous feront probablement des remarques positives, mais aussi négatives. A vous d’en tirer parti.
      La qualité d’un roman ne dépend pas du nombre de pages et n’oubliez pas qu’il varie en fonction du format du livre. En vous rendant dans une librairie, vous verrez que d’un livre à l’autre, le nombre de pages est très variable.
      Pour trouver un éditeur ou du moins faire publier votre livre, vous trouverez dans ce blog des conseils précieux en vous rendant à la rubrique « se faire publier« .
      Merci de me souhaiter la gloire dans ma vie d’écrivain, mais j’avoue que ce n’est pas trop mon attente.
      Bonne continuation dans votre projet d’écriture, je vous souhaite plein de succès.
      Patrick

      Réponse
  41. Marie-Pierre

    J’aime bien l’histoire de celui qui n’avait plus que 6 mois à vivre mais qui est encore là et ne s’arrête plus de raconter son histoire….
    Tant qu’il y a de l’écriture, il y a de l’espoir.

    Réponse
  42. Nahidad

    Bonjour , monsieur je veut faire un livre pour décrire comment c’est passe ma primaire j’aurais besoin de conseil car j’ai que 12 ans et c’est jeune j’aurai de beaucoup de conseil – les chapitre du livre. -comment trouver la bonne maison d’édition qui acceptera. -par quoi commencer pouvait vous m’envoyer une réponse sur mon mail nahidad@yahoo.fr

    Merci de me répondre vite

    Réponse
  43. ALEXANDRA

    Bonsoir,
    Voilà quelque temps déjà que j’ai une réelle envie d’écrire un livre. J’ai toujours adoré écrire depuis toute petite. Je me suis d’ailleurs mise à écrire des chansons, des poèmes…mais aujourd’hui j’aimerai écrire mon autobiographie. Je suis plustôt quelqu’un d’ordinaire mais à qui il arrive sans cesse des choses incroyables. J’aimerai écrire quelque chose de vrai, de sincère, de drôle mais qui soit touchant à la fois.
    Voila près de 20 ans que je souhaite me jeter à l’eau mais que je n’ose pas. Aujourd’hui j’ai 38 ans et pourtant l’envie de laisser mon empreinte deviens de plus en plus forte. Pensez-vous que n’importe qui puisse écrire un livre ? Pensez-vous que ce soit vraiment possible ?
    Merci davnce pour vos réponses.
    Cordialement.
    Alexandra

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Alexandra,

      Pour répondre à votre question, non, je ne pense pas que n’importe qui peut écrire un livre. C’est un long, difficile mais passionnant parcours. Pour parvenir au but, il faut une véritable motivation.Cette motivation, ce désir, vous semblez l’avoir. Vous avez donc l’essentiel. Jetez-vous à l’eau et vous verrez qu’elle n’est pas si froide que cela. Le tout est de commencer, c’est certainement le premier pas le plus difficile.
      Je vous encourage à écrire ce récit qui vous tient tant à cœur.

      Merci pour votre participation et peut-être à bientôt pour nous dire que vous avez commencé à écrire.
      Patrick

      Réponse
  44. Charlotte Fiorina

    N´y a-t-il pas de biographe qui écrivent l´histoire de quelqu´un d´autre si elle est interressante, en écoutant les épisodes de leurs vie et en les écrivants eux meme (si la personne n´a pas de formation litteraire) ?

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Oui, ce que vous décrivez là est exactement le rôle du biographe : écrire à la place d’une personne qui ne se sent pas à l’aise avec l’écriture ou qui tout simplement ne souhaite pas écrire elle-même. Cependant, ce n’est pas au biographe de juger si une histoire est intéressante ou pas.
      Voilà, j’espère avoir répondu à votre question.
      Merci pour votre participation.
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  45. Karine

    Bonjour,

    j’écris depuis plusieurs années sur tout ce « qui me tombe sous la main », j’ai d’ailleurs toujours un calepin dans mon sac à main au cas où…toutefois, j’ai bien conscience que ce que j’écris relève surtout de mes émotions, ressentis et autres sentiments.
    Je retrouve des feuilles un peu partout avec parfois l’idée un peu folle d’en faire quelque chose. Mais les doutes m’accablent et je garde tout cela dans un coin.

    Mais depuis quelques semaines maintenant et compte tenu d’un repos forcé, je me demande si il ne serait pas le moment de poser tout cela sur un même support.
    J’ai plus ou moins des chapitres de constitués, un plan mais par où commencer..

    J’accepterais volontiers quelques conseils.

    Merci d’avance

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Bienvenue sur ce blog et merci pour votre visite.
      Pour ma part, je trouve que c’est une très bonne chose d’écrire sur « tout ce qui vous tombe sous la main ». Vous vous constituez ainsi un matériau précieux récolté dans la plus grande spontanéité. Bien sûr, le plus difficile, c’est de tout mettre en ordre. Je ne vous le cache pas.
      Lorsque vous dîtes : « toutefois, j’ai bien conscience que ce que j’écris relève surtout de mes émotions, ressentis et autres sentiments. » Je pense que vous avez raison d’écrire avec vos émotions, vos ressentis et vos sentiments. C’est cela qui va donner de la consistance, de l’épaisseur, de la chair à votre récit. C’est cette façon d’écrire qui généralement fait vibrer les lecteurs.

      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
      • Karine

        Merci pour votre réponse.
        Je me suis lancée..c’est très surprenant car en relisant mes écrits, d’autres choses me reviennent en tête. Donc je rajoute, je change un mot, une phrase.. J’essaie aussi de mettre tout ça sur ordi car je ne m’en sors plus avec toutes mes feuilles.
        A suivre…

        Réponse
  46. poone

    Bonjour,
    Heureuse de voir que le blog est toujours actif, et surtout qu’il permet de susciter quelques « passages à l’acte « …
    Je suis biographe moi-même et adore parler de mon métier, de la grande rigueur qu’il exige. En fait, Patrick a bien résumé : écrire c’est aussi se relire en permanence, c’est donner une colonne vertébrale au texte, lui fabriquer un début, une fin, le tout en respectant le sujet et les futurs lecteurs …
    Quant à la crispation due au manque d’inspiration devant une page, perso, je ne connais pas. Jamais. C’est sans doute une question d’organisation !
    Bonne continuation
    Chance et Succès à tous ceux qui osent se lancer
    Bravo au fondateur du blog, Patrick

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Merci Dominique et beaucoup de réussite et de succès pour vous dans l’exercice de votre métier de biographe.
      Patrick

      Réponse
  47. josiane

    Bonjour Patrick
    Merci de m’avoir permis de télécharger votre guide à l’écriture.
    J’ai écouté votre interview par RCF, parcouru votre site et votre blog avec beaucoup d’empathie. Bonne continuation!

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Josiane,
      Merci d’avoir pris le temps de vous arrêter pour rédiger ce commentaire. Il me va droit au cœur et m’encourage à persévérer pour apporter encore davantage à mes lecteurs.
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  48. Martine

    Je prends toujours beaucoup de plaisir à vous lire. Ce que j’aime surtout c’est votre enthousiasme !
    Moi aussi, j’ai commencé ma retraite par écrire mes mémoires. C’est un exercice difficile, douloureux parfois, mais très salutaire, on en sort apaisé. j’ai toute ma vie rédigé des journaux intimes qui m’ont été très précieux pour la chronologie des choses et des événements, j’avais conservé mes agendas, tous les courriers reçus, les quotidiens relatant des événements importants, et après un long travail de tri et de classement, je m’y suis mise.
    Ecrire ses mémoires c’est aussi conserver la mémoire de la famille, de ceux qui ne sont plus, un peu leur rendre hommage pour ce qu’ils ont été et ce qu’ils nous ont apporté.
    Cela permet aussi de réfléchir posément au chemin parcouru et à ce qu’on attend de la suite.
    Je laisse reposer les 400 pages produites pour l’instant. J’en ferai imprimer un livre pour mes filles quand je serai sûre que ne ne veux plus rien changer.
    Un excellent exercice.
    J’avoue que je pense maintenant à m’attaquer à un vrai livre, sans intention de vouloir devenir Victor Hugo, juste pour le plaisir d’écrire !
    Bonne continuation

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Martine,
      Un récit de vie de 400 pages, bravo !
      C’est un vrai plaisir de vous lire, pas seulement pour les compliments que vous me faites (sourire), mais pour votre expérience de l’écriture que vous partagez si généreusement avec nous.
      Je reprends vos mots, car je les trouve très révélateurs des sentiments qui traversent celui ou celle qui entreprend d’écrire ses mémoires : difficile, douloureux, salutaire, apaisé …
      Avec ces quelques mots, je pense que vous avez dit l’essentiel, que vous avez retracé le parcours de beaucoup d’auteurs.
      J’espère que vous nous donnerez des nouvelles de votre projet concernant l’écriture de ce que vous appelez un « vrai « livre !

      Merci encore pour votre participation très active et à bientôt.

      Patrick

      Réponse
      • Martine

        Merci à vous. Une précision importante : ce qui m’a poussé aussi à écrire c’est la généalogie, tellement de mes ancêtres sont passés sans qu’on sache quoi que ce soit sur eux… quel dommage.
        Je vous souhaite tout plein de succès dans vos ateliers.
        @ bientôt

        Réponse
  49. camille

    je souhaiterai ecrire mon histoire raconter ma solitude ma difference mes reve je veut me liberer et reconter qui je suis reellement pour que le monde comprenne qui je suis. mais je sais pas par ou commencer aidez moi svp

    Réponse
  50. Virginie

    Bonsoir.
    Désolée car je n’ai pas pris la peine de tout lire ce soir (je n’ai plus de batterie sur mon ordi!) mais une chose est sûre, je vais l’ecrire, mon histoire. cela fait des années que je le veux, que je le sais, mais j’attendais sans cesse un peu plus. non pas que je n’ose pas, non pas que je ne sais quoi dire, non, juste car je voulais attendre d’aller mieux pour raconter cette histoire, cette vie qu’est la mienne depuis maintenant 30 ans…..
    je l’ecrirai, avec ou sans aide, qu’il soit publié ou pas, mais j’aimerai justement avoir de l’aide pour structurer le tout.
    comment et a qui s’adresser concrètement pour que tout cela avance?!
    SI quelqu’un a des pistes, ce serait une bonne aide pour moi.
    Par avance, merci, bonne nuit a tous,
    et prenez soin de vous, allez au bout de vos envies….
    Amicalement.

    Réponse
  51. Mariam

    Bonjour Patrick
    Je souhaite écrire ma biographie mais la plus part de membre de ma famille encore vivant pensez vous que si une personne se sent blessée dans son amour propre pourra me poursuivre en justice? Si c’est oui pourrai je utiliser le ‘nome de plume’?
    Merci de me répondre

    Réponse
  52. Mariam

    Merci infiniment pour votre réponse j’oublie demander autre chose. A votre avis quelles sont les maisons de distribution qui acceptent des biographies? Si vous avez quelques tuyaux cela me rendra service. Merci encore

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Rebonjour,
      Je pense que vous voulez parler de maison d’édition et non pas de maison de distribution. Je vous conseille de vous rendre dans une librairie ou dans une bibliothèque au rayon des récits de vie, biographies, témoignages, etc. et de noter le nom des éditeurs qui figurent sur les différents ouvrages. Ainsi, vous serez sûre qu’ils publient bien ce genre de livre. Ensuite, vous les appelez en leur demandant si vous pouvez leur envoyer votre manuscrit. Les appeler vous permettra aussi de vérifier que leur adresse n’a pas changé. S’ils sont intéressés, certains éditeurs vous demanderont de leur envoyer votre manuscrit par la poste, d’autres préfèreront le mail.
      Je vous souhaite plein de succès.
      Patrick

      Réponse
  53. Nina2010

    Bonjour moi l’histoire que je veux raconter c est d avoir était pendant 15 ans femmes d un gendarme d un chef d un adjudant avec 2 garçons !! Que la vie en brigade et dure devient une contrainte avec les années pas de vie privées !! Après une séparation dure et d avoir bien sur harcèle par le papa de mes enfants ( adjudant ) j ai quitté Paris pour aller vivre a Montpellier j ai tous perdu pendant c est 15 ans de vies je recommencer ma vie avec rien !!! C dure a 38 ans !!! J ai beaucoup à raconter mais je doute que mon histoire intéresse des gens !! Merci

    Réponse
  54. Niina

    Bonjour à tous ,
    C’est vrai que cela es dur d’écrire un livre car il faut écrire de façon a ce que cela ne devienne pas trop routinier et ennuyant. Je commence tout juste à écrire le miens et malheureusement j’ai peur de ne pas pouvoir écrire un récit assez bon ou assez motivant pour qu’il soit lu… je n’ai écrit que Dix pages en deux jours et me heurte déjà au fait de ne pouvoir mettre des mots sur mes souvenirs. C’est vraiment dur et quand je me relis je trouve que mes phrases sont mal formulé ou trouve toujours quelques choses a rajouter ou a corrigé c’est agaçant et comme je ne trouve personne qui aime lire dans mon entourage je me démotive facilement . Comment faire pour savoir si le récit est bon et si l’ont ne fait pas d’erreurs ?

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Dix pages en deux jours, je trouve que ce n’est pas si mal. Il y a des auteurs très connus qui font moins.
      Lorsque vous vous relisez, c’est normal que vous trouviez toujours quelque chose à corriger. C’est la même chose pour moi et je suis sûr que c’est le cas de la majorité des auteurs. D’où l’importance de la relecture.http://ecrire-un-livre.net/conseils-pour-ecrire/relire-et-corriger-une-etape-essentielle-avant-de-publier-son-livre/
      Même chose pour l’artiste peintre qui laisse reposer sa toile et corrige certains traits ou certaines couleurs les jours suivants. Aucun créateur n’échappe à cette façon de procéder, à moins de réaliser un chef-d’œuvre du premier coup.
      Concernant la lecture, j’imagine que vous pourrez trouver sur des forums consacrés à l’écriture des auteurs qui comme vous cherchent à avoir un avis sur leur texte. Pourquoi ne pas réaliser avec eux un échange de services ?
      A bientôt et merci pour votre participation.
      Patrick

      Réponse
      • Niina

        Bonjour , merci beaucoup de votre aide. Oui effectivement je n’avais pas penser au forum et ca m’a l’air d’être une bonne idée merci . Pour ce qui es des dix pages j’en suis maintenant a treize et votre réponse m’a beaucoup encourager a continuer. Merci encore et ma participation fut un véritable plaisir.

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Merci à vous et très bonne continuation dans votre projet d’écriture.
          Peut-être à bientôt sur ce blog afin que vous nous donniez quelques nouvelles de votre travail.
          Patrick

          Réponse
  55. scheherazade

    Bonjour,
    Voila quelques années maintenant que j’essaye d’écrire un chapitre douloureux de ma vie. Malheureusement, des que j’essaye d’écrire quelques lignes, je ne sais pas par ou commencer, si par miracle j’écrit quelque chose, en le relisant, je me rend compte que ce n’est pas si bien et efface tout. Auriez-vous un conseil pour moi? Merci.

    Réponse
  56. Martine

    Bonjour Patrick
    Merci pour ce que vous faites pour promouvoir l’écriture ! moi aussi j’écris comme vous, et ce n’est pas facile …
    Je cherche pour compléter à faire de la retranscription de manuscrits et j’avoue que je ne sais pas où m’adresser, j’ai contacté les grandes maisons d’édition mais aucune ne m’a répondu, j’imagine qu’ils ont d’autres priorités… auriez-vous une idée qui m’aide à trouver ?
    merci de votre aide et bonne continuation à vous

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Martine,
      Malheureusement, j’ignore où vous pourriez vous adresser pour faire de la retranscription de manuscrits. Peut-être des lecteurs pourront vous renseigner. Ce blog est aussi fait pour cela.
      Vous exercez comme moi le métier de biographe, cela me fait plaisir de lire régulièrement vos commentaires.

      A très bientôt en espérant que vous trouverez vite ce que vous recherchez.
      Patrick

      Réponse
  57. Antonio Farhat

    Bonjour,
    Je venais de commencer ma recherche quand je suis tombé sur votre site. Toute-de -suite j’ai aimé ces pages bien ordonnées, ces questions bien choisies, et vos réponses, très édifiantes, et pleines d’amour.
    Ainsi c’est avec soulagement que je me tourne vers vous pour solliciter vos conseils sur l’écriture de mon récit. Je suis un Libanais qui a passé cinq ans de sa vie en France. J’ai tellement aimé ce pays , ces Français ouverts d’ésprit, cultivés, libres et chez lesquels j’ai découvert ma passion pour la lecture, que j’ai décidé d’écrire mon livre en Français.
    Cependant se dressent devant moi deux obstacles. Premièrement je suis une personne anxieuse parce que perfectionniste. Par conséquent je peux rester assez longtemps devant un simple petit texte comme celui-ci, a retourner les phrases dans ma tête afin de les placer bien alignées. Deuxièmement le fait que le Français est ma seconde langue derrière l’Arabe me rend l’écriture encore plus difficile. Ce n’est pas évident de penser en Libanais ce que l’on veut écrire en Français! Mon emploi du temps me met dans l’impossibilité de trouver un prof, ou un informateur de premier ordre pour m’aider a structurer mes textes. Votre aide m’est donc vitale.
    Merci et bonne continuation
    Antonio

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Antonio,
      tout d’abord bonjour au Liban où j’ai eu la chance de passer deux années.
      C’est un merveilleux pays qui malheureusement souffre beaucoup.

      Je comprends vos difficultés concernant votre projet d’écriture. Quel défi : écrire un livre dans sa seconde langue. Pour ma part, je serais bien incapable d’écrire un livre en anglais.(sourire)

      Si vous souhaitez mon aide, contactez-moi directement en vous rendant à la rubrique contact http://ecrire-un-livre.net/contact-2/. Si je peux faire quelque chose pour vous, ce sera avec plaisir.

      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  58. marine

    bonjour je m’appelle marine et j’ai 18 ans. J’aimerais avoir des conseils pour commencer à écrire ma biographie. Le problème c’est que je sais de quoi parler mais je ne sais pas par ou commencer. merci et bonne soirée

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Et si vous commenciez à écrire sans trop vous poser de questions, vous verrez que cela viendra facilement… Sinon consultez des blogs consacrés à l’écriture, il y en a beaucoup sur le web qui sont très bien faits.
      Bon courage dans votre projet.
      Patrick

      Réponse
  59. konan jaures

    en tout cas je crois que je suis orienté dans mon oeuvre merci bien

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      d’après votre message, je comprends que votre projet d’écriture se présente bien.
      Alors, très bonne continuation.
      Patrick

      Réponse
  60. Kabouly

    Bonsoir Patrick,
    Merci pour votre blog , je n’ai pas eu le temps de tout parcourir mais vous êtes un grand aide pour ceux qui veulent se lancer dans l’écriture ,et surtout leur « vie » …
    Pour ma part cela fait quelques années que je souhaiterai écrire ma vie ,mon vécu et mon parcours , mais c’est très difficile …
    Je suis originaire de Kaboul en Afghanistan , en France depuis 1991 , arrivée seule à l’âge de 15 ans et biensur sans parler un mot de la langue française , j’ai vu la guerre ,la misère , la solitude et aussi surtout des bons moments de mon enfance entouré de mes parents … Aujourd’hui ,Maman de 2 enfants merveilleux ( 4 ans et 6 mois ) j’aimerai leur écrire mon histoire , d’où je viens , et comment j’en suis arrivée jusqu’à aujourd’hui ….
    J’aimerai vraiment avoir de l’aide pour pouvoir réaliser ce projet qui me tient à cœur ,mais je sais comment !?
    Auriez vous l’amabilité et le temps de me conseiller ,comment je pourrais écrire quelque chose qui ressemble à un livre , je parle bien le français mais je suis incapable d’écrire un livre ,car je ne sais pas employer des bons mots « façon livre » et surtout je ne respecte pas correctement les différents temps employés dans la langue française 🙁
    Merci

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      c’est un très beau parcours et j’imagine qu’il vous a fallu beaucoup de courage pour parvenir à votre situation actuelle.
      Je ne sais pas si vous avez bénéficié d’aide pour rédiger votre message,mais vous semblez déjà bien maîtriser le français.

      Malheureusement, je ne peux pas vous conseiller personnellement, car étant donné les nombreuses demandes, je passerais trop de temps.
      C’est justement pour cela que j’ai écrit ce blog en donnant des conseils.

      Dans votre entourage, vous trouverez peut-être quelqu’un qui sera de bon conseil.

      Bonne continuation dans l’écriture en espérant que votre projet verra bientôt le jour.

      Patrick

      Réponse
  61. Mary

    bonsoir,

    Avoir une liste de chose à faire dans sa vie c’est bien pour moi !! L’une d’entre elle est d’écrire mon histoire de vie pour que d’autre jeune des centres jeunesses puissent avoir un espoir et croire en l’avenir… Mais le problème c’est que je ne sais point par où commencer..
    Merci
    Mary

    Réponse
  62. Lecouté C

    Suite à une question posée sur votre blog, vous m’avez répondu, Monsieur , par mail : je vous en remercie.
    C.LECOUTE

    Réponse
  63. Euqinimod

    Bonjour Patrick

    C’est bien, je crois, la première fois que je laisse un message.
    J’aimerai vous exprimer ma gratitude et vous remercier de m’avoir permis de mettre au monde mon premier ouvrage, ma biographie.
    J’aimerai transmettre à toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans ce si beau voyage littéraire de ne pas hésiter davantage.
    Vous avez les qualités professionnelles, humaines pour nous accompagner, nous diriger, nous permettre de nous dépasser.
    Mon but s’est réalisé, mon livre continu à se vendre. Merci !
    Cet humble succès je vous le dois aussi.
    Alors, lorsqu’on ressent le profond désir de coucher sur le papier son histoire, quelle qu’elle soit, rien ne devrait nous empêcher de vivre cette si enrichissante expérience.
    Se découvrir à travers les mots est vraiment surprenant et bienfaisant.
    Patrick, merci de partager avec nous votre expérience, votre sensibilité et votre amour des mots, votre talent !
    Nouveau voyage commencé pour mon second livre avec vous. Beaucoup de joie et d’émotion en perspective.
    Nouveau voyage au pays des mots. Un pur bonheur !
    Amitiés sincères.
    Euqinimod

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Merci infiniment, pour tous ces compliments. Je ne peux que rougir derrière l’écran de mon ordinateur.

      Ce fut pour moi un plaisir de travailler avec vous sur votre premier livre. Le plaisir sera double, car comme vous le dîtes, nous avons déjà commencé le second.

      Si nous avons réussi votre premier livre, c’est en grande partie grâce à votre très belle sensibilité et à la façon que vous avez d’exprimer vos émotions.

      Alors, à très bientôt.
      Patrick

      Réponse
  64. Gras

    Bonjour, votre blog est géniale est m’aide beaucoup mais j’ai encore un milliard de question ayant une vie pleine de péripétie, je ne sai pas comment tout raconter en peux de page:/ merci a vous

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      merci pour ce compliment, malheureusement, je manque de temps pour répondre à votre milliard de questions ! Il me faudrait sans doute plusieurs vies ….
      Malgré tout, je vous souhaite de trouver suffisamment de réponses pour bien avancer dans votre projet.

      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  65. Stephane

    Bonjour,
    je me permets de passer sur votre blog. J’envisage prochainement de commencer l’écriture d’un ouvrage relatif à une histoire qui fait partie de ma vie. Je suis auteur en musique et je sais que devenir écrivain ne s’improvise pas, mais mon histoire vaut le coup d’être raconter, j’en ai très envie en tout cas. Il y à surtout une question qui m’angoisse plus ou moins, c’est de savoir si je doit écrire à la première personne du singulier ou bien donner un prénom à mes deux personnages. C’est une histoire vrais, ça ne peux pas être un roman ?, alors dans quel catégorie dois-je me situer ? un récit peut-être….
    merci à vous de m’éclairer avant que ma plume ne s’emballe…..

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Bienvenue sur ce blog, la porte reste toujours grande ouverte.
      Si c’est une histoire vécue que vous ne souhaitez pas romancer, il s’agira d’un récit de vie (autobiographie).
      Beaucoup d’auteurs de récit de vie choisissent d’utiliser la première personne du singulier.
      Je vous conseille de faire un essai pour voir dans quel registre vous vous sentez le plus à l’aise.
      Cependant, j’avoue ne pas bien comprendre quand vous parlez de donner un prénom à deux personnages. Pourquoi deux ?
      Merci pour votre participation et à bientôt,
      Patrick

      Réponse
      • Stephane

        Bonjour,
        merci de m’avoir répondu, je pense que je comprends mieux maintenant l’espace dans lequel je dois me situer. Un récit de vie, ok. je pensais qu’une autobiographie c’était plus le récit d’une vie, et non un instant dans la vie. Donc le  » je  » seras de mise. Quand je dit  » deux personnages « , je voyais plus l’écrit en style romancé, mais finalement je préfère le style autobiographique, même si ce n’est qu’un instant. Merci à vous de m’avoir éclairer.
        Stephane

        Réponse
  66. belin mickaelle

    slt jaimerai etre ecriveuse jaimerai ecrire un livre depui petite je re ve decrit jaime lire et ecrire c ma pasion

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Je vous encourage à mener jusqu’au bout votre projet d’écriture.
      Merci pour votre message.
      Patrick

      Réponse
  67. desmarest

    Bonjour je souhaiterais écrire un livre sur ma vie, je nest que 17ans mais je pense avoir vécu assez de chose . Aidez moi sil vous plait . Merci

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Je publie tous les messages que je reçois, malheureusement, je ne peux pas aider tout le monde.
      J’espère que vous le comprenez et que vous trouverez quelques conseils utiles sur ce blog, il a été conçu pour cela.
      Merci pour votre participation,
      Patrick

      Réponse
  68. Martinez herrera

    Bonjour, je me prenome severine chui de belgique de nationalite espagnole mes née en belgique. J’aimerai énormément écrire un livre sur ma vie besoin de crié de dire se que je ressent et j’ai besoin qu’on croit en moi!!!! Un déclic que je vient d’avoir peut-etre que ses la solution pour allée mieux!!!! Je vous en dirais plus en privé! J’attend de vos nouvelle merci bien a vous.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      merci pour votre message. Ce sera avec plaisir, que je parlerai avec vous de votre projet de livre, n’hésitez pas à me contacter en vous rendant dans la rubrique contact.
      A bientôt,
      Patric

      Réponse
  69. Bussard

    Bonjour,
    Je voudrais écrire un livre sur le travail de mon copain qui a beaucoup de courage et d’amour pour son métier mais mon problème est que je ne sais pas par ou commencer car trop de choses en tête et tout se mélange j’avais pensé arrêter mais j’ai toujours un besoin de faire ce livre pouvez vous m aider s’il vous plaît
    Cordialement

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Je reçois chaque jour de nombreuses demandes de conseil pour écrire un livre, un récit de vie, une biographie. Je ne peux malheureusement pas répondre à tout le monde, car je n’aurais pas suffisamment de temps dans une journée et je le regrette vraiment.
      C’est la raison pour laquelle, je donne de nombreux conseils dans ce blog à travers des articles.
      Je pense qu’un article répondra en partie à votre question, pour y accéder, il vous suffit de cliquer sur ce lien :
      http://ecrire-un-livre.net/conseils-pour-ecrire/ecrire-un-livre-oui-mais-par-ou-commencer/
      Je vous souhaite de réaliser votre projet d’écriture exactement comme vous le souhaitez.
      Patrick

      Réponse
  70. G.R.84

    Depuis des années, envie extraordinaire d’écrire, même une nécessité.
    J’ai des idées. Je suis marié, un enfant, et j’ai 29 ans. Mes idées se forment uniquement la nuit, je rentre dans un délire absolu au fur et à mesure que l’idée se forme, je ne peux plus trouver le sommeil, je suis dans un état physique et psychologique indescriptibles, comme fou. La sueur sur les tempes, les organes qui s’agitent dans tous les sens, un sourire incontrôlable au visage, le besoin d’écraser mon oreiller, voire de la mordre.
    Ca n’a rien à voir avec la biographie. Je suis un passionné de Dostoïevsky, Gogol, Michaux, Maupassant ou encore Kafka. Je souhaite m’inscrire dans le même mouvement même si ces auteurs n’ont fondamentalement que peu de liens les uns des autres. Mais mon cerveau crée une sorte de connexions entre eux, le tout combiné avec ma vision de la vie, du monde, des Hommes. Et des scénarios se forment.
    Mais aujourd’hui, je n’ai toujours pas commencé à ouvrir Office et à commencer à taper. Dès que le jour apparaît, je perds cette folie. Je me dis que j’ai un travail et un enfant à charge, et je n’y pense plus.
    Mais la nuit la folie revient, le besoin hallucinant d’écrire refait surface.

    Bon, tout cela n’a rien à voir avec les autobiographies. Mais je voulais savoir si mon comportement était « normal » et s’il était nécessaire finalement d’écrire ces oeuvres qui font rêver mes mains !
    Lors de mes folies nocturnes, j’ai comme l’impression que je suis capable d’écrire un roman extraordinaire, quasiment digne de la folie des Gogol ou Maupassant. Mais quand le jour se lève, le pessimisme prend le relais.

    Merci de m’avoir lu !

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      et merci infiniment pour votre long témoignage d’une grande spontanéité.
      Peut-être certains d’entre nous se reconnaîtront dans cette relation à l’écriture.

      Je vous souhaite de trouver du temps pour mener à bien les projets d’écriture qui vous tiennent à cœur.

      Patrick

      Réponse
  71. Claudia

    Bonjour, je suis très heureuse d’être tombée sur votre blog par hasard. Votre apparente modestie et générosité me touche. Partager sa passion ainsi est une grande preuve d’humanité. J’entame présentement l’écriture d’un roman que je qualifierais d’autofictif. Je ressens l’appel de partager des expériences personnelles d’une manière plus symbolique que purement réel. J’ai la conviction que la vérité se divise en une multitude de perceptions différentes et souvent, dans ma vie également, je confonds la réalité de la fiction. Je veux approcher mon œuvre d’une manière très humaine et sentie. Néanmoins, les doutes m’envahissent souvent ainsi que plusieurs craintes. Je n’ai que 19 ans. Ma plus grande interrogation est quant au partage de ma vie personnelle et la peur de me livrer. C’est également ce qui me passionne. Je craints que cette peur ne mette un frein à mon écriture en censurant certaines parties plus intimes. J’ai un peu du mal à jongler avec tout cela? Je craints aussi parfois la réaction des gens impliqués et le regard d’autrui. Pourtant, en lisant votre blog, je suis plus motivée que jamais et bien décidée à poursuivre mon plus grand rêve. Merci infiniment.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Claudia,
      Je vois que l’écriture vous tient à cœur, si j’en juge par les questions que vous vous posez.
      Malheureusement, comme vous vous en doutez, je n’ai pas la réponse et j’ai moi-même parfois les mêmes interrogations que vous.
      Pour ma part, j’apprécie votre long témoignage et peut-être certains lecteurs auront-ils des témoignages à apporter dans ce même domaine.

      Merci aussi pour vos compliments, ils m’encouragent à persévérer. Cela fait toujours plaisir de savoir que l’on peut apporter certaines choses.

      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  72. Gerard

    Bonjour,
    Ayant subi et vécu un important préjudice professionnel, j’ai tout d’abord créer un blog qui fût alimenté par mes humeurs pendant 7 ans. J’ai ensuite engager une procédure judiciaire et en 2011 j’ai débuté l’écriture de l’histoire sous forme d’une biographie. Pas moins de 230 pages A4 composent le manuscrit. J’ai gagné la procédure judiciaire et je réécris le livre en éliminant les doublons et les phrases longues puis en apportant des textes plus forts approchant mieux le vécu, sans haine cette fois.L’issue de la procédure judiciaire et les attentes non comblées m’obligent à faire un sujet interpelant afin d’informer un public.Aujourd’hui, je pense que j’aurai d’ici un mois un travail de 260 pages A4. J’ai le souhait final que cette histoire soit lue par beaucoup de lecteurs.
    Quel conseil pourriez vous me donner afin que ce livre soit quelque chose de sérieux.
    Merci

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Gérard,
      Quelle est la définition d’un livre sérieux ? Si je vous ai bien lu, c’est la question que vous me posez. Je pense que c’est avant tout un livre écrit avec sincérité et qui ne contient que des informations vraies. Cela, c’est pour le contenu. Quant à la forme, n’hésitez pas faire relire votre texte autour de vous, si besoin par un correcteur professionnel, pour chasser la moindre faute d’orthographe ou de frappe. Nous sommes tous susceptibles d’en laisser et cela fait très mauvaise impression. Je vois que vous êtes déjà en train de faire un excellent travail en éliminant les doublons et les phrases trop longues.Vous avez raison, cela donnera plus de force à votre texte.
      Sinon, je vous souhaite bon vent.
      Patrick

      Réponse
      • Gerard

        Merci à vous, Patrick.
        Oui, je fût obligé de revoir les textes car l’émotion que la haine imprègne en soi se retrouve dans le contenu et je ne voyais pas cela d’un bon oeil. Cela me fachait!
        J’ai également commencé un autre histoire, celle-ci virtuelle mais qui utilise une partie de ma vie de garçon transposé dans les années 1900-1920 et 1935-1950.

        Réponse
  73. Quentin

    Merci je vais écrire un livre

    Réponse
  74. bilendo

    Bonjour Patrick!
    j’aimerai écrire une bibliographie ,mais je ne sais pas ou commencé .
    Est ce que vous pouvez m’aidez ?
    Merci

    Réponse
  75. tabut

    merci j’ai lu votre petit message, j’ai était assez toucher car je ne connait presque pas le début de ma vie et je vais être honnête, je n’ai pas regarder tous les messages et les commentaires qu’on vous a écrit tous que j’espère c’est que vous aurait le temps de le lire le mien. merci

    E. Tabut

    Réponse
  76. AuteurPlus

    Bonjour Patrick,

    Je viens de découvrir votre site et permettez-moi de vous offrir mes félicitations car je sais par expérience, combien il est important pour des gens, de voir leur autobiographie.

    Entre 2003 et 2005, j’ai édité au moins 50 autobiographies de grand-maman ou grand-papa avec des centaines d’images dans leur libre (en noir et blanc).

    Et vous savez ce qui était magique ? Les lancements qui permettaient de réunir des centaines de personnes de leur famille, amis, etc.

    Je vous suivrai depuis le Canada.

    Bonne route en espérant qu’en France, les gens voient que lorsqu’une grand-maman s’a va, la famille s’effrite… J’aurai tellement aimé que mes parents auraient fait édité un livre sur eux.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Claude,
      merci pour votre message. Je suis d’autant plus touché par vos compliments qu’ils viennent tout droit d’un confrère canadien.
      Vous me suivrez depuis le Canada et moi je vous suivrai depuis la France.
      Je vous souhaite une grand nombre de biographies pour 2014.
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  77. Duclaux

    Bonjour je m’appelle Justine j’ai 14 ans,
    Je viens tomber sur votre blogue, j’ai besoin de vous en faite pour la 3e on doit écrire un livre sur nous même et il faut trouver un titre.
    Et j’ai pas du tout d’idée, pouvez-vous m’aider ?
    Voici des choses sur moi:
    J’aime la vie, voyager, les garçons, mes copines, les soirées, rigoler, les vacances et la mode.
    Merci beaucoup et bonne année !

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Justine,
      bonne année à vous également, que tous vos projets se réalisent.
      Pour le titre de votre livre, je n’ai pas vraiment d’idée, peut-être certains lecteurs en auront-ils.
      J’ai une simple suggestion : glisser dans votre titre le mot Justine, car c’est un bien joli prénom!
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  78. Eudeline

    bonjour,

    je suis au rsa et je me demandais sous quel statut je devais me déclarer si j’écris mon livre à plein temps,
    Ensuite je voudrais savoir ce que représente en pages words, un livre de 240 pages.
    Et pour finir existe t il des aides pour financer les dépenses liées à ce premier livre.

    merci

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Concernant le statut, tout dépend de la façon dont vous publiez votre livre. Si vous avez la possibilité de vous faire éditer par un éditeur à compte d’éditeur (édition traditionnelle), vous serez déclaré comme auteur et vous toucherez des droits d’auteurs. Dans le cas contraire, si vous êtes par exemple votre propre éditeur (autoédition), vous avez le choix entre plusieurs statuts. Concernant la fiscalité, vous pouvez prendre le statut d’autoentrepreneur, mais ce n’est pas du tout obligatoire.Si vous ne choisissez pas de statut, vous devrez déclarer vos revenus sous le régime des bénéfices non commerciaux.
      Concernant votre question sur le nombre de pages, je crois comprendre que vous me demandez combien il faut écrire de pages format A4 saisies sur un traitement de texte pour arriver à un livre de 240 pages. Tout dépend du format du livre. Une page A4 équivaut environ à 2, voire 3 pages format livre de poche (A5).
      J’espère avoir répondu à vos questions, bonne route dans le monde de l’édition.
      Patrick

      Réponse
      • EUDELINE

        Bonjour,

        Je vous remercie de votre réponse, je vais commencer mon autobiographie et chercher un éditeur par la suite, il est vrai que quand c’est la première fois que l’on se lance dans une telle aventure on est un peu perdu, et on ne sait pas toujours comment s’y prendre, il est dommage que manque de moyens financiers je ne puisse pas être aidée par quelqun de plus connaisseur que moi, car ça aurait été deux fois plus vite et certainement mieux fait, mais là je ne pense pas qu’il y est de solutions, bon, je vais me lancer alors, merci beaucoup en tout cas pour votre réponse qui m’a fait plaisir, ça me donne déjà une idée ne serait ce que pour le volume et les statuts

        Réponse
  79. PLEINDESPOIR

    Réponse à Duclaux, ou Justine 14 ans qui doit écrire un livre. Sans dire que ce sont des conseil, disons des petites idées pour l’ écrire !? disons que déjà à ton jeune âge tu te rappelle de beaucoup de choses que tu as déjà vue ou connue et même vécue !? Mais Quoi quoi !?? Bon quand vous alliez à la plage ou en vacance, ou que vous passiez l’ été à votre chalet, ou encore quand vous n’ aviez pas de chalet et que vous passiez l’ été en ville, et quand votre chatte a eu ses petits, elle en a eu 6 et ils ont tous survécu bla,bla, ou encore quand tu as passer 2 semaines chez ton oncle en été à l’ aider au jardin, ou aller avec tes cousins et cousines jouer le soir au badminton chez leurs amis etc etc !? Tu mets toutes sortes d’ idées différentes sur un ou plusieurs pages puis après tu en choisis ou les démèlent un peu pour les mettre à la suite dans le temps ou cela est arrivé et pour ensuite en choisir ou en ajouter d’ autres et à la fin de cet exercice avant d’ écrire ton livre tu va avoir une grande quantité de choses à dire et à perler aux autres et je dirais même que malheureusement tu va devoir en abandonner tellement tu va en avoir à dire !?
    Et tu verras qu’ après ce petit exercice avant d’ écrire le ou ton livre tu vas avoir déjà ton livre presque écrit sauf qu’ il va rester qu’ à le ( buffer ) le polir l’ améliorer bien tout dire comme il faut et non écrire comme moi qui n’ est pas un très bon écrivain , mais quand même qui n’ écris pas toujours en vain tout en buvant son vin acheter à coup de vingts !? Mes derniers mots sont un grosse blague, je ne bois jamais ou presque de boissons alcoolisées, non pas par manque de vingts !?

    Réponse
  80. Loni

    Bonjour Patrick,

    J’ai parcouru ce blog, et je dois dire que j en ai parcouru d’autres aussi, mais ce sera le seul sur lequel j’ai envie de laisser un commentaire.En effet vous semblez vraiment comprendre l’envie et le besoin d’écrire de chacun, sans aucun jugement vous avez la générosité de répondre à chacun pour encourager les vocations ou simple envies.Je vois que votre relation à l’écriture est simple, vraie et sincère, et vous en parler avec beaucoup de passion.J’ai été très touchée par votre humilité et l’on sent vraiment chez vous que ce métier est bien plus que ça.
    Pour ma part, j’écris (appelons ça un livre…)commencé il y a plus de 15 ans. Il compte très peu de pages (une trentaine tout au plus)mais je ne me force jamais à écrire, j’écris par besoin…J’ai une histoire très très difficile, un passé chargé et j’en ai gardé un esprit assez torturé.Je suis incapable de discuter de mon histoire avec un psy aussi ce livre est en quelque sorte ma thérapie.j’aimerais vraiment qu’il aboutisse, car je sais que ce serait important pour moi, néanmoins je n’arrive pas et d’ailleurs j ai l impression que ce n’est pas le but de mon livre à décrire les actes et à raconter ce que j ai vécue, peut être par pudeur, mais il me semble surtout que pour moi ce n’est pas les actes en eux même qui ont de l’importance, mais plutôt leurs conséquences.Aussi j’écris beaucoup sur mes émotions, mes sentiments en essayant vraiment d’être le plus authentique possible.Ce qui m’intéresse c’est vraiment de retranscrire le plus justement possible ce que je ressens, afin aussi d’expliquer à mes proches.C’est comme si ce livre ce passait en moi, et aujourd’hui j’ai repris son écriture, car j’ai avancé j’ai pris du recul et j ai de nouvelles choses à poser sur papier mais surtout parce qu’aujourd’hui je voudrais vraiment qu il devienne un livre.J’aimerais pouvoir l étoffer davantage, afin de le terminer, mais je ne veux pas remplir pour remplir, je fonctionne vraiment pas comme ça , si j’écris c’est que les mots me sont dictés spontanément, par les émotions que je vis.Combien pensez vous qu’un livre puisse contenir de page au minimum pour être considéré comme tel?

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Loni,
      merci pour vos compliments à propos du blog, je les accepte avec plaisir.
      Merci aussi pour votre long témoignage très spontané, je suis sûr que de nombreux lecteurs « en cours d' »écriture » se reconnaîtront dans vos propos.
      Vous faites passer beaucoup de choses. Il n’y a pas vraiment de taille minimum pour un livre, mais pour répondre à votre question, je dirai une soixantaine de pages.
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  81. karima

    bjr, j’ai 50 a ns je viens de divorcer suite à une trahison et j’ai du mal à reprendre à vivre normalement comme avant ,alors j’ai pensé que raconter mon histoire(ma vie) est la meilleur chose à faire pour canaliser ma déception tout en faisant profiter les gens de mon expérience. mais j’ignore comment ?

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Karima,
      pour écrire votre histoire, vous trouverez gratuitement de nombreux conseils sur mon blog. Mais si vous souhaitez faire appel à mes prestations, contactez-moi directement ou reportez-vous à la rubrique « prestations ».
      A bientôt, peut-être, sinon bonne chance à vous. J’espère que votre projet d’écriture se réalisera comme vous le souhaitez.
      Patrick

      Réponse
  82. Dominique

    Bonjour

    Suite à une vie mouvementée ,entre une enfance pas comme les autres ,puis une longue maladie(agoraphobie),puis du harcèlement moral au travail et bien sur des problèmes personnels.
    J’aimerai écrire un livre afin de poser mon fardeau et à 58 ans essayer de vivre une retraite heureuse et paisible .
    On dit qu’écrire à des vertu pour si ce n’est oublier ,au moins se libérer d’un poids
    Je ne sais pas trop comment m’y prendre et j’aimerai que vous me donniez des pistes.

    Je vous remercie d’avance

    Dominique

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Dominique,
      vous avez raison, écrire ne nous fera jamais oublier notre passé, mais nous libèrera d’un poids. C’est d’autant plus vital que nous avons traversé des épreuves, ce qui semble être votre cas.
      Il m’est difficile de vous donner des pistes sans connaître votre projet, mais lisez attentivement les articles du blog, vous y trouverez certainement des réponses. Sinon, contactez-moi directement par mail et nous parlerons de votre projet.
      En attendant, je vous souhaite une retraite heureuse et paisible.
      Patrick

      Réponse
  83. FANNY DUMOND

    Bonjour Patrick.
    Je viens de découvrir votre site qui m’a plu pour la pertinence de vos conseils. Aussi, je me permets de vous donner mon témoignage de « l’écrivain en herbe » que je suis.Pour l’anecdote, j’ai 59 ans et j’ai commencé d’écrire en 2012. Peut-être que mon expérience sera utile à ceux qui n’osent pas se lancer dans cette formidable aventure.
    Mon envie d’écrire date de mon enfance mais, faute de temps et surtout à cause de mon manque de confiance en moi, je repoussais sans cesse ce rêve.
    Puis un jour, après une altercation avec un membre de ma famille, un irrépressible besoin m’a pris de vider mon sac, de mettre noir sur blanc le mal-être que je trainais depuis ma prime jeunesse. Ce fus un exutoire.
    A mon grand étonnement, les mots s’enchaînaient. C’est ma sensibilité qui prenait le dessus et tout était limpide, fluide. Ma première création a pris la forme d’un livre de 170 pages. Je l’ai fait imprimer en une dizaine d’exemplaires que j’ai offert à mes amours et à mes amis (un peu cher, mais bon). Après avoir dévoré des milliers de livres, je suis pas peu fière d’en avoir un dans ma bibliothèque qui porte mon nom. Je n’ai aucune ambition de devenir célèbre ; j’écris pour mon plaisir tel un peintre du dimanche qui conserve ses toiles dans son atelier.
    Ce livre terminé, je constatai que j’avais attrapé le virus de l’écriture (bien douce maladie !). Actuellement, je suis dans l’écriture de mon 4ème livre qui regroupe quelques nouvelles, quelques écrits éparpillés çà et là dans mes tiroirs et fichiers d’ordinateur.Étant libérée, je donne libre cours à mon imagination, à ma sensibilité et à ma joie de vivre.
    Alors, je dirais à tous ceux qui hésitent : OSEZ !
    Bien cordialement.
    Fanny

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Merci Fanny pour ce magnifique témoignage à destination de ceux qui n’osent pas se lancer dans l’écriture.
      Je suis sûr que vous allez donner envie de faire le premier pas à de nombreux lecteurs.
      Il est vrai que les vertus de l’écriture sont innombrables et … inattendues !
      Patrick

      Réponse
  84. Marie-Sainte Iris

    Bonjour je suis étudiante en droit à l’université des antilles et de la guyane. Dans le cadre d’une matière qui s’intitule Méthodologie insertion professionnelle je dois rédiger un livre, dont le sujet est : ma vie dans 10 ans et au présent. J’aimerais donc dans le cadre de ce projet bénéficier de quelques conseils méthodiques de votre part

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      j’aurais aimé vous répondre positivement, mais chaque jour on me demande des conseils et je ne peux malheureusement répondre à tout le monde.
      C’est la raison pour laquelle j’ai créé ce blog, en le lisant attentivement vous trouverez certainement des réponses à vos questions.
      J’ai également écrit un guide dont vous trouverez le lien en haut, à droite. Vous pouvez vous le procurer sur Amazon pour seulement 5 €.
      Bonne réussite dans votre projet.
      Patrick

      Réponse
  85. fsc océane

    Bonjours, je viens de commencer à écrire ma propre biography. Je suis en terminal comptabilité, je voudrais avoir une aide pour savoir ce qu’il est preferable de ne pas faire. Je viens de commencemencer, je suis a la permiere page et j’ai déjâ reffléchi sur les partis que je vais aborder. Donc pouvez vous aider ou me dirigé vers une personne ou un site, pour que je puisse en savoir plus.
    En attente d’une reponse favorable, je continu mes cherches.
    Merci d’avance.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      je me permets de vous diriger sur mon propre blog pour avoir des informations sur l’écriture d’une autobiographie. Ne restez pas sur la page qui suis-je ? » mais rendez-vous sur les autres rubriques, notamment : « conseils pour écrire » et je pense que vous trouverez ce que vous cherchez.
      Bon courage,
      Patrick

      Réponse
  86. Billy

    Best Case Scenario

    Bonjour Patrick,

    Je suis ravi de votre blog et je trouve votre blog aussie bien que votre site très bon.

    J’ai une question concrète pour vous (ne vous étonnez pas pour cette façon de poser la question, mais je voudrais pour mon orientation savoir l`option « idéal »).

    Je suis en train de préparer un livre sur (un part) de ma vie. Pour le moment je ne sais toujours pas dans quelle langue ça sera (ça se parle en croate, allemand, néerlandais et espagnol), mais, en supposant que je l`ecrirai en francais, qu`est-ce que ça serait, selon vous, pour moi le « best case scenario »?

    Vous parlez dans votre blog de 3 modes d`éditon: édition à compte d`éditeur (traditionnel),édition à compte d’auteur, édition à comptes participatifs,
    Si, en supposant que, le contenu paraitrait interessant pour les 4-5 meilleurs éditeurs francais:
    – Quel mode d`édition choisir? (Je suppose – édition à compte d`éditeur).
    Sans négliger le coté financiel (le profit maximal).
    – Qui, selon vous, serait mon premier (deuxième, troisième) choix – mon èditeur idéal? (Je voudrais connaître les noms des éditeurs, qui sont « les cagnottes » pour quelqu’un qui veut publier en France)

    Je suis curieux pour votre réponse.
    Merci beaucoup d’avance.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Billy,
      oui, vous supposez bien, le mode d’édition idéale est l’édition à compte d’éditeur, car vous ne déboursez rien et la maison d’édition s’occupe de tout : de la correction jusqu’à la diffusion.
      Vous me demandez des noms d’éditeur : dans l’absolu, il n’y a pas un éditeur idéal, tout dépend du genre de livre que vous souhaitez publier. Les éditeurs ont généralement une spécialité ou du moins une ligne éditoriale.Bien entendu, chez un éditeur qui a pignon sur rue, vous bénéficierez de moyens financiers plus importants pour la promotion de votre livre. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il faille négliger les petits éditeurs à compte d’éditeur, certains se battent avec détermination pour leurs auteurs.
      Je vous souhaite de réaliser votre projet conformément à vos souhaits.
      Patrick

      Réponse
  87. Jessica

    Bonjour! j’ai vécu des moments difficiles dans ma vie mais jamais au point d’être dans un état comme je le suis actuellement. Ecrire est un moyen de me libérer et de faire comprendre aux autres ce que j’ai ressenti puisque je n’arrive jamais a m’exprimer devant les autres. Ma dernière déception sera le prochain thème de mon écrit afin de faire comprendre certaines choses au gens et espère y arriver. J’ai trouver ce site via un moteur de recherche car voulant publier cet écrit, je voulais avoir quelques conseils et les vôtre m’ont beaucoup aidé. Merci pour tout, grâce à vous (si des gens liront mon livre)beaucoup de choses changeront. bon courage pour la suite.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Jessica,
      merci d’avoir pris la peine de vous arrêter sur ce blog pour nous faire part de votre témoignage.
      Un témoignage est toujours précieux.
      Je vous souhaite de réaliser tous vos projets d’écriture avec bonheur.
      Patrick

      Réponse
      • Jeanne Bélanger

        Bravo pour ce beau site! J’y sens beaucoup d’empathie, de respect et un amour de l’écriture.
        Ici au Québec, beaucoup de gens ont le goût d’écrire leurs mémoires mais je constate qu’il y a peu de livres pour faciliter cette démarche. Un site comme le votre constitue une excellente référence.J’ai commencé à écrire mes mémoires et ces infos sont forts précieuses pour moi.
        Merci et bonne continuité!

        Réponse
        • Patrick du Boisbaudry

          Bonjour Jeanne,
          et merci infiniment pour vos compliments qui me parviennent de l’autre côté de l’Atlantique. Je les accepte avec plaisir. Cela me motive pour continuer.

          Je souhaite que votre projet d’écriture vous apporte tout ce que vous souhaitez sur tous les plans.

          Et surtout .. revenez nous voir !

          Patrick

          Réponse
  88. Nivesse

    Bonjour, je viens de créer ma page web sur l’écriture et j ‘aimerais avoir des avis.
    C’est ma première page que je crée je n’est pas encore beaucoup d’expérience et j’espère réussir à m ‘améliorer gràce à vous.

    http://ecriresonlivre.e-monsite.com

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour,
      Bienvenue dans l’univers des blogs consacrés à l’écriture.
      Votre site est très accueillant.
      Je vous souhaite de très nombreux articles et surtout …. de très nombreux lecteurs.

      Patrick

      Réponse
  89. Vanessa

    J’ai un rêve mais je voudrais réaliser ce rêve que j’aimerais pouvoir devenir un jour écrivain mais j’ai réaliser mais simplement je l »ai cacher des cahiers remplie de poème que lorsque je m’ennuyais quand je suis triste quand je suis en colère quand j’ai des crises de douleur que je me vidais l’esprit enlevant tout ce que j’ai sur le cœur de l’âme nettoyer complètement maintenant que j’ai perdus mon père que j’ai décider d’écrire et raconter.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Vanessa
      Il est vrai que lorsqu’on vit des choses difficiles, écrire et raconter est très important, déposer sur le papier ce qu’on a sur le cœur permet de se sentir plus léger. Beaucoup d’entre nous en ont fait l’expérience. Merci pour votre témoignage. Je vous souhaite de réaliser vos rêves.
      Patrick

      Réponse
  90. abdoulet

    bon soir je viens de tomber sur votre blogue MR Patrick et merci pour vous dire la vérité je suis un débutant de l’écriture, et ça fait si long temps que je cherche à écrire sur ma vie ce que j’ai vécu, et j’ai besoin d’aide et conseils en gros  » c’est sur une vie que j’ai vécu avant et celle que je la vie actuellement » merci d’avance

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Abdoulet,si je peux vous aider, ce sera avec plaisir. Pour cela, merci de me contacter en vous cliquant sur la rubrique contact.
      A bientôt,
      Patrick

      Réponse
  91. Christelle

    Bonjour,

    Je suis revenue sur votre site après avoir quelque peu écrit, afin de revoir un peu certains conseils.
    Je voudrais savoir, si votre site s’adresse aussi un peu à ceux qui ont l’intention de faire une biographie romancée (la mienne par exemple, je trouve qu’il y a 75% d’imaginaire et 25% de réel), ou s’il s’appuie scrupuleusement sur les faits réels?
    Par contre dans ma vie telle que je l’imagine, j’y mets beaucoup de ce que j’ai ressenti… en fait, c’est un peu ma vie selon que je l’ai ressentie, mais il faut bien que je finisse par y mettre de l’ordre.
    D’autre part, je crains les jugements dans ceci que je pense qu’il est préjudiciable de décrire quelqu’un qui a réellement existé, si cette personne s’y reconnaît, elle peut même porter plainte dans certains cas, non?

    Cordialement

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Christelle,
      oui mon blog s’adresse aussi aux personnes qui souhaitent romancer leur biographie. Si votre histoire est romancée, il sera très difficile pour les personnes que vous mettrez en cause de vous faire des ennuis. Il ne faut pas que cette crainte vous bloque dans l’écriture.
      A bientôt, bonne écriture !
      Patrick

      Réponse
  92. Elinor

    bonjour. Je souhaite écrire une histoire sur ma vie. C’est compliqué je ne sais pas par ou commencer. C’est une histoire personnelle. J’ai la rage, tout est dans ma tête mais impossible de mettre par écrit. Comment faire ?

    Réponse
  93. Issa Moumouni

    Bonsoir Patrick,

    je souhaite éditer mon livre et je suis tombé sur votre adresse.Je suis né et vis au NIGER. Mon livre raconte ma vie certes, mais j’en ai profité pour parler de quelques facettes de mon pays et de ce que la vie m’a appris des relations humaines.
    Je tenais à vous remercier aussi du guide pratique dont je viens de prendre connaissance ce soir même sur le Net et

    Je serai honoré de vous avoir comme guide en vue d’améliorer mon écrit et pouvoir l’éditer.

    A très bientôt

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Issa,
      je vous ai répondu par mail. Merci pour votre message.
      Patrick

      Réponse
  94. Nadjet

    heureuse et bonne année 2o15;écrire un livre est un accouchement donc très douloureux mais après avoir le bébé livre nous ne souhaitons qu’avoir d’autres et d’autres…..

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Merci, belle année à vous et beaucoup de bébés « livre » qui deviendront grands !

      Partrick

      Réponse
  95. lindia

    bonjour,je n’aie que 12 ans et j’ai attaqué ma 20 eme page de mon premier romans , je n’ais plus d’idée,comment faire?
    et bonne continuation !!!

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Lindia,
      marquez une pause, prenez un peu de recul, changez-vous les idées et l’inspiration reviendra !

      Patrick

      Réponse
  96. anicha

    bonjour,

    j’ai toujours eu envie d’écrire mon histoire , ma vie,et ce que j’ai vécu. mais j’ai peur . déjà je ne sais pas ou commence et comment? et j’ai peur aussi une fois écrit ou publié peur que mon entourage découvre une partie de moi ou ils ne connaissent pas.

    cdt

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Anicha,
      écrivez ce que vous avez envie d’écrire, ne réfléchissez pas trop. Si vous écrivez des choses intimes et que vous ne souhaitez pas que votre entourage en ait connaissance, écrivez uniquement pour vous, comme un journal intime, cela vous apportera aussi beaucoup.
      Patrick

      Réponse
  97. lindia

    bonjour,je m’appelle lindia j’ai 13 ans.
    j’ai beaucoup suivie vos conseils,et sa ma beaucoup aider!!!
    mais j’ai encord quelques questions…au propos de mon romans…
    j’en suis a ma 60 eme pages.
    -comment envoyer notre romans a l’éditeur et comment ça se passe ???
    -es que si l’éditeur accepte d’édditer notre livre,on a le droit de choisir les illustrations et la premiere de couverture???
    -comment cacher notre livre,de la porter des autres,car dans ma classe mes amies sont toutes interreser par mon romans et veulent le lirent,comment faire???
    -comment faire pour arriver a corriger toutes les fautes d’orthogaphes???
    merci beaucoup pour votre cite,et tous les conseils que vous donner,bonne continuation,lindia 13 ans.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Lindia,
      Pour publier ton livre, tu trouveras de nombreux conseils sur mon blog en cliquant sur le lien ci-dessous :
      http://ecrire-un-livre.net/category/se-faire-publier/
      Tu me demandes si tu pourras choisir la couverture de ton livre : oui si c’est un éditeur à compte d’auteur, mais la publication sera payante. Non, tu n’auras pas le choix de la couverture si c’est un éditeur à compte d’éditeur, mais lui ne te fera pas payer pour publier ton livre. Cependant, la concurrence est rude.
      Pourquoi vouloir cacher ton livre, tu peux très bien le faire lire à tes amies, cela te permettra d’avoir des critiques positives et négatives.
      Pour corriger les fautes d’orthographe, donne-le à lire à des personnes bonnes en orthographe, tu pourrais faire appel à un correcteur, mais je te le conseille pas, car cela coûte très cher.
      Bonne écriture
      Patrick

      Réponse
  98. Françoise

    Au mois de Novembre 2013, j’ai laissé un commentaire sur votre blog.
    je suis toujours au même point, impossible d’écrire le récit de ma vie,je suis bouleversée et ne comprends toujours pas, l’attitude de petits enfants envers leur grand mère. Comment peut-on pousser la méchanceté à ce point avec l’aide de leur mère, tout cela pour détruire encore le père de ses enfants, et toute la famille paternelle. A 80 ans, être accusée des pires choses et être traînée dans les tribunaux, c’est grave, très grave, comment des petits enfants que vous avez aimés, soignés, gâtés peuvent-ils avoir ce courage d’agir ainsi.
    Les erreurs judiciaires existent et existeront toujours, malgré toutes preuves apportées, les juges n’ont pas la science infuse, il suffit de se rappeler l’affaire OUTREAU.
    Quelle tristesse, comment peut-on vivre ensuite normalement, …………….
    Une grand mère désespérée

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Françoise,
      en effet je me souviens très bien de nos différents contacts et du cas douloureux dont vous parlez. Je comprends également votre révolte, mais je ne peux que vous encourager à écrire, ne serait-ce que pour vous libérer un peu d’une souffrance et, je l’espère, y voir un peu plus clair.
      Patrick

      Réponse
  99. marie françoise

    bonjour*

    je suis entrain d’écrire un livre ,je voudrais laisser une trace de ma vie sur cette terre .

    je trouve très sympa votre site et votre blog vos conseils
    merci
    marie françoise

    Réponse
  100. Fabien

    Bonjour Patrick,

    J’aime beaucoup vos mails qui sont pour moi un fil rouge à mon projet d’écriture commencé il y a bientôt deux ans 🙂

    Il y a des moments plus propices pour écrire. Lorsque les énergies sont présentes, il n’y a que du bonheur. Je me laisse guider par mes élans intérieurs.

    Même s’il n’y aura jamais la concrétisation d’un livre, les effets positifs générés lors de l’accouchement des pensées en mots sont déjà créateurs de belles émotions.

    Se détacher du livre objet, écrire lorsque le cœur nous parle, le plus important est de se faire plaisir 🙂

    Merci infiniment pour tous tes conseils Patrick.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Fabien
      Vous parlez très bien de l’écriture, c’est tout à fait cela.Je partage votre conception.
      Je suis également très content d’avoir pu vous aider par mes conseils.
      Patrick

      Réponse
  101. PEDERENCINO

    Bonjour,
    C’est avec un plaisir immense que je découvre votre site. J’en suis d’autant plus ravie que je fais partie de ces nombreuses personnes qui souhaitent écrire. Pour ma part, je souhaite donner du courage à ceux qui auraient perdu espoir (mon public visé, probablement majoritairement féminin). J’opte donc pour une autobiographie relatant sans doute beaucoup plus de malheurs que de bonheurs (mais qui finit bien !). Le seul but : dire qu’il ne faut pas perdre espoir… Et je sais également qu’il n’y aura pas d’autre livre ensuite.
    Avant de me lancer dans cette nouvelle aventure, j’ai simplement muri mon idée suffisamment longtemps (près d’une année) en me posant des questions qui me semblaient essentielles (es-tu capable de le faire jusqu’au bout ? Pourquoi le faire ? Quelles possibles conséquences ? Quel nom d’auteur ? Quand ?…). J’ai également crée mon propre blog récemment (échange d’opinions et discussions sur des sujets très variés, adapté à monsieur et madame Tout-le-monde…du moins je l’espère)Ce blog me permets ainsi d’écrire, d’écrire et d’écrire encore. Je m’approprie ainsi davantage de vocabulaire, et cela m’aide à trouver de plus en plus rapidement les termes adaptés tout en évitant les redondances.
    je sais que dans un proche avenir, des questions se soumettront à moi. J’espère sincèrement que votre site me permettra d’y répondre.

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour
      Merci pour votre très long et très encourageant témoignage sur votre projet d’écriture. Je vous souhaite beaucoup de succès dans l’écriture de votre livre.
      Patrick

      Réponse
  102. manon

    bonjour,
    M.Patrick, j’ai 12 ans, je suis un jeune zèbre (précoce) et j’écris un livre pour parler de mon expérience en temps que enfant en parlant de la politique et de l’écologie vue d’un enfant et j’ai beaucoup d’idées mais je reste très souvent devant mon ordinateur car je ne sais pas comment mettre les gens dans ma tête pour qu’ils comprennent se que je ressent. Et puis une fois que j’ai fini d’écrire comment ça se passe ?

    Réponse
    • Patrick du Boisbaudry

      Bonjour Manon
      Tout d’abord bravo, tu sembles avoir plein d’idées. Les gens vont-ils te comprendre ? Sache une chose, tout le monde ne te comprendra pas, mais peu importe. L’important aujourd’hui, c’est d’écrire, de vider ta tête et ton cœur sur le papier ou l’écran de ton ordinateur. Après tu donnes à lire ton texte à quelques personnes que tu apprécies et en qui tu as confiance. Ils seront tes premiers lecteurs et t’aideront à écrire de mieux en mieux.
      Patrick

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *