COUVERTURE RECTO

 EXTRAIT DU RECIT

« Enfin, Laurence est de retour. Je cherche aussitôt son regard pour savoir. Il est sombre et empreint de larmes. Elle s’avance vers moi, la démarche ralentie, comme paralysée par la douleur, pourtant je la sens déterminée. Je n’ai qu’un mot à la bouche : « c’est grave ? » Elle ne répond pas tout de suite, s’assoit sur le canapé et me demande avec un grand calme de m’installer auprès d’elle. Que va-t-elle m’annoncer ? J’envisage le pire.

Laurence sanglote, la petite est allée dans sa chambre, quant à moi je reste muet, dans l’incapacité de sortir un son. Paralysé par la terrible annonce, je n’ai même plus la force de consoler ma femme. Je resterai dans cet état de longues minutes, complètement perdu, désemparé. »

                                                                                                                 Vincent Albouy

***

 EXTRAIT DE LA PRÉFACE :

La maladie d’un enfant est une épreuve terrible pour les parents. Le parcours est si difficile que certains couples en arrivent à se déchirer  au moment où  l’enfant aimerait plus que jamais voir son papa et sa maman se donner la main.  Laurence et moi, nous avons eu la chance de voir notre amour renforcé par cette épreuve. Dans ce combat, nous avons été proches comme jamais nous ne l’avions été. Lorsque l’un allait moins bien, l’autre le soutenait. Nous avons pleuré, douté, espéré ensemble. Nous nous sommes révoltés ensemble. Nous nous sommes réjouis ensemble. Ce fut notre grande force. Nous sommes croyants et la foi nous a aussi beaucoup aidés.

Aux parents qui vivent le drame de la maladie et qui liront notre histoire, j’aimerais apporter du réconfort. Leur faire part de la solidarité de Laurence et de la mienne. Bien sûr, je me garderai bien de leur donner des conseils, car chaque expérience est unique. J’aimerais juste leur dire de croire en leur enfant,  de croire en eux, de croire en la médecine, de croire que tout est possible. Que rien n’est jamais perdu ! Ce livre en est le témoignage.

Vincent Albouy

***

Un matin de printemps, après une conversation téléphonique, Vincent m’a confié un texte rédigé sur le coup de l’émotion en me demandant de le retravailler. C’est ainsi que je découvris l’histoire de Clémence. Son exigence étant à la mesure de sa sensibilité, il y eut entre nous de nombreux allers-retours d’une boîte mail à l’autre. C’était parfois un mot de trop, ou une virgule à la mauvaise place. Ayant vécu ce drame, il était le mieux placé pour en parler. Je devais me faire l’interprète de la douleur de son épouse et de la sienne le plus fidèlement possible. Et pour ne pas ajouter des larmes aux larmes, il exigeait une grande sobriété. Ce fut un beau défi, car dans ce livre Vincent voulait redonner de l’espoir à des parents.

Les bénéfices obtenus par la vente du livre seront reversés à l’association « Clémence pour la vie », créée par Vincent. Prix de vente : 10 €. Si vous souhaitez entrer en contact avec l’auteur, vous pouvez lui écrire à l’adresse suivante : vincent.albouy76@gmail.com

Patrick du Boisbaudry

(Ps : depuis notre entretien enregistré au téléphone il y a 15 jours, Vincent a vendu 100 nouveaux exemplaires de son livre, soit 350 en tout.)

Octobre 2014 : je viens d’apprendre par Vincent que 400 ouvrages venaient d’être vendus.

Nouveau témoignage :

Madame, Monsieur,
Suite à notre rencontre d’hier, je tiens à vous dire combien j’ai été touchée par votre démarche.
J’ai lu avec attention le livre et vous remercie pour ce témoignage combien riche en leçons de vie et d’humilité.
La plume légère de Monsieur m’a tenue en haleine jusqu’au point d’exclamation final.
Je voulais vous demander, acceptez-vous que je transmette cet exemplaire à mes collègues de l’Institut de Formation de Soins Infirmiers de FOUGERES et RENNES ?
Si c’est le cas, merci de me le faire savoir.
Nous verrons ensuite comment faire si mes collègues souhaitent vous commander des exemplaires.
A mon sens, il constitue un outil pédagogique intéressant pour appréhender avec les étudiants la relation avec la famille dans les moments critiques tels que l’annonce du diagnostic ou des aléas thérapeutiques. Ceux-ci nous conduisant à revoir la stratégie proposée et à nous poser des questions éthiques.
En effet, ce qui nous semble faire partie de notre quotidien, n’est pas perçu de la même façon par les parents. Il nous est donc capital de prendre appui sur le vécu de chacun pour faire avancer nos soins.
La pratique de Céline est pour moi à valoriser du fait de l’attention portée à Clémence. A ce titre, elle est une « pratique avancée » qui peut faire évoluer de notre prendre soin de l’autre.
Respectueusement,

LERICHE Sylvie

Puéricultrice Cadre de Santé

Hôpital des Enfants

330 Avenue de Grande Bretagne

31059 TOULOUSE

 CHEQUE ALBOUY POUR DOCTEUR RUBIE ENFANTS PURPAN

 

formulaire capture

Merci de partager cet article si vous l'avez aimé !

Articles qui pouraient aussi vous intéresser :